Barça : Koeman se lance au défi du Paris Saint-Germain

Barça : Koeman se lance au défi du Paris Saint-Germain. Publié par Matthieu le 15 février 2021 à 17:00

À 24 heures du choc entre le Paris SG et le Barça, la tension monte. Avant Mauricio Pochettino, c'est l'entraîneur du club catalan, Ronald Koeman, qui s'est présenté devant les médias pour la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. En l'absence d'Angel Di Maria et Neymar pour ce huitième de finale aller de Ligue des champions, le Néerlandais déplore de son côté le forfait de Ronald Araujo, le défenseur central uruguayen. Et le technicien oranje ne craint pas les champions de France, lui qui ne voit "pas d'équipes vraiment meilleures que Barcelone". Pourtant, en Liga, les Catalans, avec un match en plus que l'Atlético de Madrid, ne pointent qu'à huit points du leader colchonero.

Le Barça "peut battre n'importe qui" et ne craint pas le PSG

Le FC Barcelone a beau rester sur sept victoires de rang en championnat d'Espagne, il peine lors des matches éliminatoires et des confrontations directes en ce début d'année 2021. Au cours de sa série en Liga, le Barça s'est incliné en finale de la Supercoupe d'Espagne contre l'Athletic Bilbao (2-3) après avoir été poussé au tirs au buts par la Real Sociedad en demi-finale (1-1, 3-2 tab). Le club catalan a aussi eu toutes les difficultés du monde à sortir Grenade (3-5 ap) en quart de finale de la Coupe du Roi avant de se faire perdre la demie aller sur la pelouse du Séville FC (0-2). Un bilan un peu inquiétant avant d'affronter le PSG, mardi (21h), en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

"Je ne vois pas d’autres équipes vraiment meilleures que Barcelone, a assuré un très confiant Ronald Koeman. Mais ce n’est pas forcément bien de trop changer les choses dans une équipe. Ce n’est pas une bonne chose de s’attendre à gagner la Ligue des champions quand tu fais jouer beaucoup de jeunes joueurs. Mais nous avons quand même une très bonne équipe, qui joue à un très bon niveau. Nous avons toujours des joueurs fantastiques et nous pouvons battre n’importe qui. On aime se confronter aux meilleures équipes d’Europe." Malgré cette assurance, le Barça se place néanmoins de lui-même en position d'outsider face au finaliste de la précédente édition.

Pas de plan anti-Mbappé pour le FC Barcelone

Et l'entraîneur néerlandais du Barça préfère se concentrer sur son équipe plutôt que de deviner ce que proposera Mauricio Pochettino, avec les forfaits d'Angel Di Maria et Neymar, et un Marco Verratti probablement pas à 100%. "Je ne sais pas ce que le PSG nous prépare pour demain, a reconnu Ronald Koeman. On verra comment ils joueront. C’est un duel en deux matches. Loin de chez eux, ils voudront probablement faire un résultat et essayer de marquer. Mais c’est une équipe qui aime dominer et avoir le ballon." Tout comme le Barça, qui ne prévoit pas de plan anti-Mbappé, autre que celui de ne pas lui donner, ainsi qu'à son équipe, le contrôle du ballon. "Je ne suis pas partisan de mettre quelqu’un au marquage individuel sur un joueur. On sait comment nous pouvons jouer. Quand on a le ballon, nous devons rester bien organisés pour le moment où nous perdrons la possession. Ce sera un aspect important du match" pour l'ancien sélectionneur des Pays-Bas.

D'ailleurs, le coach barcelonais ne veut pas voir ce match comme un duel entre les deux stars, Lionel Messi et Kylian Mbappé : "Ce n’est pas un duel entre Messi et Mbappé, c’est un duel entre deux équipes. D’un côté, il y a Lionel Messi, le meilleur joueur du monde et nous avons besoin de lui en pleine forme pour gagner lors des ces huitièmes. C’est la même chose pour le PSG avec Mbappé. C’est un joueur très rapide qui peut grandement nous compliquer les choses. Ce sera un bon match et ces joueurs peuvent procurer beaucoup de plaisir aux fans de foot."

Koeman regrette, du moins publiquement, l'absence de Neymar

Et en parlant de plaisir, Ronald Koeman ne peut que regretter les absences pour ce grand rendez-vous, même s'il devrait pouvoir compter sur Gerard Piqué, incertain jusqu'alors et probablement pas non plus ne pleine possession de ses moyens. "Pour toute équipe, c’est important que tout le monde soit disponible. Neymar et Di Maria représentent une perte importante pour le Paris SG, comme pour nous avec Ansu Fati, Coutinho, Araujo ou Sergi Roberto. Il faut vivre avec ces problèmes et avoir d’autres joueurs préparés. Je n’ai pas peur, car nous faisons confiance à nos joueurs", a expliqué le coach du Barça, tout en demandant plus de protection pour les artistes du ballon rond. "L’absence de Neymar ? Je crois qu’il faut toujours protéger ce genre de joueurs, comme lui, Messi ou Ronaldo, parce qu’ils nous ont beaucoup fait profiter de leur talent. De ce point de vue, les arbitres doivent les défendre. Mais, dans le foot, il y a des contacts et les joueurs le savent. Le football reste un sport de contact." Et même s'il regrette publiquement ce forfait, Ronald Koeman doit néanmoins être soulagé de ne pas voir, mardi, Neymar dans les pattes de ses défenseurs.



Afficher les commentaires