Stade Rennais : Holveck défend Stéphan, Ménès en rajoute

Stade Rennais : Holveck défend Stéphan, Ménès en rajoute Publié par Matthieu le 26 février 2021 à 12:05

Le Stade Rennais est en mal de victoire en Ligue 1, avec cinq matches de championnat consécutif sans succès, et veut redresser la barre ce vendredi soir contre l'OGC Nice (21h), au Roazhon Park pour la 27e journée. Mais le SRFC doit aussi faire face aux attaques de Pierre Ménès, polémiste de Canal+, envers l'entraîneur Julien Stéphan, mais aussi la direction bretonne. Le président Nicolas Holveck a pris la défense de son coach, ce qui a permis au chroniqueur d'en rajouter une couche...

Ménès attaque, Holveck protège son entraîneur

Pierre Ménès ne porte pas Julien Stéphan dans son coeur et multiplie les déclarations polémiques dans le but de décrédibiliser le technicien du Stade Rennais. La semaine dernière, il avait écrit : "Cela fait pas mal de temps que j’avertis les supporters rennais – et les autres d’ailleurs – du souci de voir un Stéphan plénipotentiaire dans ce club. Trop de choses pas normales se sont passées à Rennes, qui vont de la longue mise à l’écart de Grenier à l’exil forcé de Raphinha en passant par le recrutement raté et le départ de Niang, expédié en Arabie Saoudite à 26 ans alors qu’il aurait pu signer dans un autre club… Quand on cherche à nuire à la carrière d’un joueur, on se prend souvent la porte sur les doigts et c’est ce qui est en train de se passer au Stade Rennais."

L'entraîneur des Rouge et Noir avait mal pris ces attaques personnelles et les avait regrettées après le match contre l'AS Saint-Etienne : "On fait un métier public, donc on peut être critiqué en tant que tel. Par contre, ce n’est pas la première fois qu’une analyse manque clairement d’objectivité. Là, on touche à mon intégrité, et celle du club également, ce n’est pas acceptable. Ces critiques n’étaient que des attaques personnelles pour toucher mon intégrité. La personne qui a dit ça ment depuis longtemps." Le président du Stade Rennais, Nicolas Holveck, est sorti de sa réserve pour L'Equipe. "Peu importe, on est suffisamment unis pour l’affronter. Quand on génère ce type de commentaires, c’est qu’on est jalousé. Il faudrait demander à tout le personnel qui est là depuis dix ans, vous ne trouverez personne pour dire que le coach a changé. Globalement, c’est juste désolant de se servir de son auditoire pour donner des éléments qui sont fallacieux."

Stade Rennais : Ménès tacle maintenant Holveck

Nicolas Holveck a démenti les propos de Pierre Ménès quant aux cas M'Baye Niang et Clément Grenier : "L’histoire racontée (sur Niang, ndlr) n’est pas celle que j’ai vécue, j’ai des éléments factuels pour le démontrer à qui le voudra, ce sont des propos mensongers, je dirais même diffamatoires. Ce n’est pas Julien qui gère la fin du mercato… La seule chose qui l’intéresse, c’est de nous remettre dans le droit chemin. Tous les joueurs devaient soi-disant partir, aussi, l’été dernier… La réussite de Julien a fait beaucoup d’envieux. Et on le soutient à 200 %. C’est facile de commenter. Agir, c’est autre chose." À la suite de cette sortie, le polémiste a taclé Holveck sur Twitter : "Holveck qui parle de diffamation sur l'histoire Niang. C'est quand même le mec qui m'a dit les yeux dans les yeux et devant témoin que Grenier était perdu pour le foot. À partir de là..." On cherche encore le rapport.



Afficher les commentaires