Stade Brestois : Les grands d'Europe font la cour à Faivre

Stade Brestois : Les grands d'Europe font la cour à Faivre Publié par Matthieu le 09 mars 2021 à 09:35

Si le Stade Brestois a été sorti de la Coupe de France par le PSG, en seizièmes de finale à Francis-Le Blé (0-3), il n'en reste pas moins que les Finistériens réalisent une saison assez correcte en Ligue 1. Malgré leur treizième place, les joueurs d'Olivier Dall'Oglio ont neuf points d'avance sur le barragiste, Nîmes. Et un joueur se démarque dans l'effectif breton : Romain Faivre, auteur d'une belle saison en championnat, et qui attire les regards de nombreux clubs européens. Mais le SB29 ne lâchera pas si facilement son talentueux milieu offensif.

Romain Faivre crève l'écran cette saison

C'est sans doute le meilleur coup sur le marché des transferts estival, a posteriori. Arrivé cet été de l'AS Monaco contre seulement 350 000 euros, Romain Faivre est une des révélations de la saison en Ligue 1. Au point que l'Europe envie les Finistériens. Dans L'Equipe, un recruteur décrit les nombreux talents du milieu offensif du Stade Brestois : "Dans mes rapports, j’ai noté une grande fluidité dans la prise de balle, une vitesse d’enchaînement rapide, des grosses capacités d’élimination. Ce qui me plaît aussi, c’est ce qu’il fait sans ballon, avec une grande disponibilité après sa passe et son travail défensif. Il a besoin de prendre du poids dans le duel et de se montrer plus efficace dans ses derniers choix. Le plus dur, toujours, c’est la deuxième saison. Celle où il devra confirmer." Mais Romain Faibre sera-t-il toujours un Brestois la saison prochaine ?

Une belle plus-value promise au Stade Brestois

Le directeur sportif du Stade Brestois, Grégory Lorenzi, n'est pas étonné de l'intérêt que suscite son joueur. "Au vu des prestations de Romain, de son statut d’Espoirs, je n’ai pas été surpris. Plusieurs clubs étrangers nous ont appelés cet hiver en nous demandant notre position. Je leur ai expliqué qu’il était hors de question que Romain nous quitte. Et je leur ai demandé donc de ne pas envoyer d’offres ni mêmes d’offres de transfert avec prêt immédiat. Mais je le sais, ces clubs reviendront cet été", a-t-il expliqué dans les colonnes du quotidien sportif. "Nous ne sommes pas vendeurs, a ajouté Lorenzi. Nous ne sommes pas dans une situation où nous sommes obligés de vendre Romain. Après, on sait qu’en raison de ses performances, ce sera un garçon sollicité. Et on sait très bien qu’à partir d’un certain niveau de sollicitations, on ne sera pas capable de le retenir." Car de 350 000 euros, la cote de Romain Faivre est passé à 20 millions d'euros cette saison, promettant une belle plus-value au Stade Brestois. "C’est prématuré. Je n’ai pas défini de prix. Mais on a vendu Ibra (Diallo) 15 M€ (à Southampton, ndlr). Et les joueurs offensifs valent forcément plus…" Mais Brest aimerait conserver son gaucher une saison de plus. Il faudra pour cela contrer les demandes du Bayer Leverkusen, du Borussia Dortmund ou encore de Leeds United, principaux clubs intéressés lors du mercato d'hiver...

Afficher les commentaires