Bayern Munich PSG : Hans-Dieter Flick prévient Pochettino !

Hans-Dieter Flick, entraîneur du Bayern Munich. Publié par JEAN-LUC D le 06 avril 2021 à 20:00

Hans-Dieter Flick s’est présenté devant les journalistes ce mardi après-midi. L’occasion pour l’entraîneur du Bayern Munich de se prononcer sur le choc européen contre le PSG de Mauricio Pochettino, mercredi soir à l’Allianz Arena.

Hans-Dieter Flick veut disputer la finale de la C1

Après les avoir battus l’année dernière en finale (1-0), Hans-Dieter Flick et ses hommes retrouvent le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions. À la veille de cette rencontre comptant pour les quarts de finale aller de la Coupe aux grandes oreilles, le technicien allemand a ouvertement annoncé que son équipe ne compte pas dormir sur ses lauriers, mais rêve de disputer une troisième finale de l’UEFA champions League cette saison.

« C’est un nouveau match, une nouvelle équipe et un nouvel entraîneur. Tout est différent à Paris. Nous voulons avancer en demi-finale et en finale. Nous devons pour cela être très concentrés. Voilà notre tâche », a lancé le coach du Bayern Munich qui devra faire face à un nouveau coup dur avant ce match.

Serge Gnabry testé positif au Covid-19

Annoncé à la pointe de l’attaque bavaroise en remplacement de Robert Lewandowski, blessé en sélection durant la trêve internationale et les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, Serge Gnabry va lui aussi manquer le quart de finale contre le Paris Saint-Germain. Testé positif au Covid-19 ce mardi, l’attaquant allemand de 25 ans ne va donc pas jouer demain contre les poulains de Mauricio Pochettino. L'ancien ailier d'Arsenal FC rejoint donc Robert Lewandowski, Marc Roca, Douglas Costa et Tanguy Kouassi sur la liste des absents de mercredi soir face aux Parisiens.

Si le buteur polonais pourrait revenir à temps pour le match retour, Serge Gnabry, lui, manquera aussi le voyage de la semaine prochaine, le 13 avril, au Parc des Princes. La quarantaine est de deux semaines en Allemagne pour un cas confirmé de coronavirus.



Afficher les commentaires