FC Nantes : Les supporters maintiennent la pression sur Kita

Waldemar Kita, président du FC Nantes, et son fils Franck Kita. Publié par ALEXIS le 03 mai 2021 à 23:30

Actuel 18e et barragiste, le FC Nantes a encore trois matchs pour tenter de se maintenir en Ligue 1. Malgré cela, les supporters du club de la Cité des Ducs ne facilitent pas la tâche à Antoine Kombouaré et ses joueurs. Ils exigent toujours le départ du président Waldemar Kita et ont relancé leur mot d’ordre.

FC Nantes : les supporters appellent à manifester contre Kita

Le FC Nantes a quitté la 19e place pour la 18e place grâce à sa victoire sur le Stade Brestois (1-4), mais reste toujours sous la menace de la relégation. En dehors du terrain, les supporters menacent également, ce qui n’est pas fait pour arranger la situation de l’équipe d’Antoine Kombouaré. En effet, neuf associations de supporters du FCN maintiennent leur pression sur le président Waldemar Kita. Après une pause due au confinement, ils ont déterré la hache de guerre. Mettant en cause « la gestion » des Kita, les fans des Canaris réclament toujours leur départ de la tête de leur club de coeur.

Ils ont ainsi appelé à un rassemblement près de la Beaujoire, avant le match contre les Girondins de Bordeaux, le samedi 8 mai (13h). « Les deux victoires consécutives contre le RC Strasbourg et Brest ne changent rien à nos revendications : on souhaite le départ de la famille Kita et la reprise du club par des actionnaires vertueux, du cru, avec un projet et des idées », a confié Elliott Bureau, co-président de La Maison Jaune, à Ouest-France.

Les fans des Canaris se fichent du maintien ou de la relégation

Pour les fans du FC Nantes, la situation actuelle du club importe peu. Ils ne veulent plus avoir Waldemar Kita et son fils Franck Kita comme dirigeants en Ligue 1 ou en Ligue 2. « Maintien ou relégation sportive, peu importe pour nous », a prévenu le responsable de groupe de supporters. Le Football Club de Nantes compte 34 points, soit 2 de plus que le Nîmes Olympique (19e et relégable). Les Jaune et Vert affronteront le Dijon FCO (16 mai), puis le Montpellier HSC (23 mai), après Bordeaux.





Afficher les commentaires