Toulouse FC : Les confidences de Montanier sur sa signature

Philippe Montanier débarque au Toulouse FC Publié par Ange A. le 25 juin 2021 à 05:00

Jeudi était jour de reprise et de présentation de Philippe Montanier au Toulouse FC. Nouvel entraîneur des Violets, l’ancien du RC Lens s’est confié sur sa signature et a évoqué la saison à venir.

Philippe Montanier et le choix de signer au Toulouse FC

Un an après son départ en Belgique, Philippe Montanier est de retour en France. Le technicien de 56 ans est le nouvel entraîneur du Toulouse FC. Il a signé un contrat de deux ans avec le club de la ville rose. L’ancien entraîneur du Racing Club de Lens était libre depuis son éviction du Standard de Liège. Il a été remercié par le club belge en décembre, six mois seulement après sa nomination. De retour au bercail, le coach a expliqué pourquoi son choix s’est porté sur Toulouse. « On choisit souvent un projet en fonction des hommes, et le contact avec Damien Comolli a été fort. Je crois beaucoup au potentiel du projet, avec de l’ambition, remonter en Ligue 1. Je m’y retrouve et j’ai besoin de ça pour m'épanouir », a-t-il déclaré selon les propos relayés par France Bleu.

Montanier, le bon choix pour Comolli

Philippe Montanier mandaté pour la montée de Toulouse

Présent en conférence de presse, Damien Comolli a dévoilé pourquoi il a choisi Philippe Montanier. Le président du Toulouse FC estime que son nouvel entraîneur est à même de ramener le Téfécé dans l’élite. Le dirigeant toulousain se dit séduit par l’approche tactique de l’ancien coach de Lens. « C’est quelqu’un qui développe un style de jeu en accord avec la culture et l’identité du club, c’est à dire tourné vers l’avant, attractif et offensif. C’est précisément ce qu’on recherchait », a expliqué Damien Comolli. S’il indique ne pas avoir la recette pour « monter » en Ligue 1, Philippe Montanier assure connaître le championnat. Pour mener à bien le nouvel objectif qui est le sien, il entend « trouver l’équilibre entre l’offensive et l’aspect défensif ». Pour le moment, il n’a pas encore tranché sur la question du dispositif pour lequel il va opter. « Ce sera l’effectif et ses qualités qui permettront de définir le système le plus approprié, je ne suis pas fermé », a-t-il confié.





Afficher les commentaires