Atletico Madrid Mercato : Simeone signe un crack brésilien !

Diego Simeone signe un crack brésilien à l'Atletico Madrid. Publié par Thomas le 05 juillet 2021 à 20:10

L’Atletico Madrid vient d’annoncer la signature du jeune brésilien Marcos Paulo, en provenance de Fluminense. Le joueur de 20 ans, vu comme un crack au Brésil, a paraphé un contrat de 5 ans avec le club de Diego Simeone. Le joueur né à Sao Gonçalo, dans la province de Rio de Janeiro, en 2001, vient de passer sa visite médicale avec succès et donc d’être officialisé chez un Atletico Madrid tout juste champion d’Espagne. Le club n’a eu à effectuer aucune dépense pour le joueur.

Atletico : Marcos Paulo, une pépite brésilienne signe en Liga

Le jeune attaquant brésilien, arrive en Liga à l’Atletico Madrid, où il va découvrir l’Europe à seulement 20 ans. Il quitte donc son pays, le Brésil, avec l’étiquette de futur crack européen. Formé à Fluminense, c’est avec ce club qu’il débute en professionnel en 2019, alors âgé de 18 ans, lors d’un match de coupe du Brésil. Très rapidement, Marcos Paulo est perçu comme une pépite dans son pays, et attire très rapidement les convoitises des clubs européens. Paulo devient la première signature des rojiblancos qui reprendront les entraînements dans les prochains jours. L’attaquant possède la double nationalité brésilienne et portugaise. De ce fait, Marcos Paulo a pu être appelé par la sélection portugaise pour jouer avec l’équipe des U18 et U19, où il a inscrit à chaque fois un but.

Tout juste arrivé à Madrid et déjà prêté ?

Le joueur avait posté une photo il y a quelques heures où il se montrait dans l’avion reliant Rio de Janeiro à l'Espagne. À Fluminense, son club au Brésil, l’attaquant avait trouvé 14 fois le chemin des filets en 77 apparitions. Le joueur tout juste arrivé à Madrid devrait être prêté prochainement dans un club de seconde zone de Liga afin de gagner du temps de jeu. Le Cadiz CF fait partie des prétendants les plus probables pour le récupérer, selon le quotidien AS, avec le Celta Vigo.

Afficher les commentaires