Real Madrid : Hécatombe après la fuite d'audios de Florentino Pérez

Hécatombe au Real Madrid après la fuite d'audios polémiques de Florentino Pérez. Publié par Thomas le 13 juillet 2021 à 18:44

Le journal espagnol El Confidencial a révélé aujourd’hui des audios polémiques datant de 2006, où l’actuel président du Real Madrid, Florentino Pérez, démonte deux joueurs de l’effectif merengue de l’époque, le gardien Iker Casillas et l’attaquant Raúl. Ces fuites d’écoutes mettent le club dans la tourmente, puisque les deux joueurs font aujourd’hui partie des figures légendaires du football espagnol et de Madrid.

Real Madrid : Pérez dézingue deux emblèmes du Real

"Casillas n’est pas un gardien pour le Real Madrid, qu’est-ce que tu veux que je te dise. Il ne l’est pas. En fait, il ne l’a jamais été. C’est la grande erreur que nous avons eue. Le problème c’est que tu as ceux qui l’adorent, l’aiment, parlent avec lui, je n’en sais rien. Il est tellement défendu… Bon c’est l’une des plus grandes arnaques et la deuxième est Raúl. Les deux plus grandes arnaques du Real ce sont d’abord Raúl puis Casillas." Ces phrases sont prononcées en 2006 par Florentino Pérez, à un moment où il ne dirige plus le Real Madrid.

Celui qui redevient président du club en 2009 livre son opinion sur deux stars madrilènes. Des phrases que relate El Confidencial accompagnées des audios correspondants. Le dirigeant madrilène ne s’arrête pas là et rajoute "les joueurs sont très égoïstes, tu ne peux pas compter sur eux, ils te laissent tomber, c’est de la folie, j’ai une vision horrible des joueurs".

Florentino Pérez se défend, et clame un complot contre lui

Suite à la fuite de ces conversations dans le journal espagnol, qui ont fait grand bruit en Liga et à Madrid, le président de "los Blancos" s’est empressé de répondre. Selon lui, les citations sont hors contextes et n’auraient jamais dû fuiter. La conversation aurait été enregistrée à son insu et donc illégalement par le journaliste José Antonio Abellán. Enfin, le président emblématique du Real Madrid dénonce un complot contre lui, qui viserait à le nuire à cause de son implication dans le projet de la Super League. On attend désormais la réaction des deux joueurs concernés, qui, à eux deux, comptabilisent près de 1500 matchs au Real.





Afficher les commentaires