ASSE : Enfin, une bonne nouvelle pour Romeyer et Caïazzo

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo., les deux propriétaires de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 14 juillet 2021 à 01:48

Cette saison a été difficile pour l' ASSE à tel enseigne que ses deux présidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont mis le club en vente. Une bonne nouvelle arrive cependant pour changer l'ambiance et elle concerne la section féminine.

Les féminines de l' ASSE promues en D1 Arkema

Recalées de justesse lors de la saison 2019-2020 interrompue en raison de la covid-19, l’ ASSE retrouve finalement la D1 Arkema à la fin de cette saison. Les joueuses stéphanoises ont été promues officiellement dans l’élite féminine, ce mardi 13 juillet. C'était à l’issue du Comité exécutif de la Fédération française de football (FFF). « Les féminines de l'AS Saint-Étienne vont retrouver la D1. Ce mardi, le Comité exécutif de la FFF a en effet repêché les Vertes, lesquelles remplacent le Havre AC, relégué sur le terrain (12e du Championnat 2020-2021) », a communiqué le club ligérien.

« Cette décision récompense l'engagement de joueuses et d'un staff technique qui n'a cessé de subir des événements contraires ces derniers mois, malgré 50 victoires en 67 matchs de Division 2 et trois saisons passées à lutter pour retrouver le plus haut niveau », s’est réjoui le club des présidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo.

Barostti, « l'AS Saint-Étienne mérite sa place dans l’élite »

Jean-Marc Barostti, président de l’association ASSE, a exprimé sa joie à la suite de la décision de la FFF validant le retour des Stéphanoises en D1. « Cette accession est légitime et récompense trois ans d’efforts. Sur le terrain, Sainté a montré qu’elle méritait sa place parmi l’élite », a-t-il déclaré. « Je suis heureux pour Jérôme Bonnet, notre entraîneur, pour son staff et toutes les joueuses des trois dernières saisons, mais aussi pour les dirigeants bénévoles de la section féminine qui ont tous lutté, sans relâche, pour atteindre cet objectif », a confié le dirigeant de l’ ASSE.

Jean-Marc Barostti a rappelé ensuite que « toutes les composantes du club se sont mobilisées pour soutenir le football féminin ». « Nos partenaires, la ville de Saint-Étienne et le Département de la Loire ont également toujours cru en notre projet. C'est la victoire d'un territoire », a-t-il conclu.





Afficher les commentaires