Stade Rennais Mercato : Le dossier Jens Cajuste au ralenti

Stade Rennais Mercato : Des complications dans le dossier Cajuste. Publié par Thomas le 19 juillet 2021 à 20:45

Selon le site RMC Sport, les négociations entre le Stade Rennais et le FC Midtjylland, club de Jens Cajuste, sont à l’heure actuelle en stand-by, faute d’un accord trouvé au niveau du montant du transfert. Le club breton ne peut pour l’instant assurer la somme exigée par le club danois. Si les dirigeants rennais avaient formulé une première offre de 11 millions d’euros pour le milieu de terrain, le club danois lui réclame une somme minimum de 14 millions d’euros. Si les bretons souhaitent récupérer la pépite de 21 ans, le club devra vendre afin de pouvoir assurer le transfert du joueur.

Stade Rennais : Midtjylland ne cèdera pas pour Jens Cajuste

Priorité au milieu de terrain de Bruno Genesio, notamment en cas de départ de Edouardo Camavinga, Jens Cajuste était tout proche d’un transfert vers le SRFC. Le club bretillien était en pourparlers avancés avec le club danois de Midtjylland, mais aucun accord n’a depuis été trouvé. Et pour cause, le Stade Rennais s’est vu refuser sa première offre de 11 millions d’euros par les dirigeants suédois, qui demandent un montant minimum de 14 millions d’euros. Si les rennais se trouvaient les plus à même de recruter Jens Cajuste ces derniers jours, le non aboutissement des négociations pourrait faire surgir de nouveaux prétendants, comme Newcastle qui aimerait aussi recruter le milieu de 21 ans.

Rennes dans l’obligation de vendre pour recruter Cajuste

Si le mercato du Stade Rennais a démarré sur les chapeaux de roues, avec l’arrivée de Loïc Badé (RC Lens) et de Kamaldeen Sulemana (Nordsjaelland), le club breton doit désormais procéder à certaines ventes afin d’entamer de futures négociations. L’arrivée des deux joueurs aura coûté au SRFC une somme d’environ 30 millions d’euros. Par conséquent, Bruno Genesio est dans l’obligation de se délester d’indésirables du club afin de pouvoir aligner la somme demandée par Midtjylland, sans quoi, le dossier Jens Cajuste tomberait à l’eau.





Afficher les commentaires