Stade Brestois Mercato : Officiel, un nouveau gardien débarque !

Marco Bizot a rejoint le Stade Brestois. Publié par Timothée Jean le 04 août 2021 à 11:56

C’est désormais officiel, le Stade Brestois a annoncé ce mardi le recrutement d’un nouveau gardien de but. Il se nomme Marco Bizot et évoluait à l’AZ Alkmaar aux Pays-Bas.

Stade Brestois Mercato : Marco Bizot a signé jusqu’en 2024 !

Le Stade Brestois poursuit son mercato estival. Après avoir bouclé les arrivées de Grégoire Coudert et Jere Uronen, le club breton vient de signer un nouveau renfort. Le gardien de but néerlandais Marco Bizot s’est officiellement engagé avec le Stade Brestois. Il a paraphé un contrat de trois ans dans le Finistère, soit jusqu’en juin 2024. « Le Stade Brestois a le plaisir d’annoncer la signature pour trois saisons de Marco Bizot (30 ans). Le gardien international néerlandais débarque du club de l’AZ Alkmaar où il lui restait un an de contrat », peut-on lire dans le communiqué officiel du club.

Le montant de son transfert est estimé à environ un million d’euros. Marco Bizot a disputé au total plus de 175 matchs dans le championnat hollandais. Il a participé à l’Euro 2020 avec les Pays-Bas. Il sera un concurrent de taille pour Gautier Larsonneur dans les buts du club brestois.

Marco Bizot, un gardien expérimenté

Après quatre saisons passées à AZ Alkmaar, l’international néerlandais mettra toutes ses qualités et son expérience aux services du SB29. Formé à l’Ajax Amsterdam avec qui il n’a disputé aucun match en professionnel, Marco Bizot a rejoint le FC Groningen en 2012. Il a ensuite rejoint le club belge Genk en 2014, avec qui il a disputé la Ligue Europa avant de rebondir à Alkmaar en 2017.

Marco Bizot comptabilise au total 217 rencontres dans sa carrière. Après un passage en Eredivisie (D1 hollandaise) et Jupiler Pro League (D1 belge), le gardien de but batave va donc découvrir la Ligue 1 la saison prochaine. Il retrouvera à Brest son ancien coéquipier Jere Uronen, qu’il a côtoyé une saison à Genk (2016-2017).





Afficher les commentaires