PSG : Après le coup d’État en Guinée, Hakimi envoie un message !

Le PSG a eu très peur pour Achraf Hakimi. Publié par JEAN-LUC D le 06 septembre 2021 à 14:10

Le PSG a eu très peur ce week-end pour sa nouvelle recrue Achraf Hakimi. Engagé avec son pays, le Maroc, le latéral droit parisien n’a pas pu disputer le match contre la Guinée et comptant pour les qualifications africaines pour la Coupe du Monde 2022. La raison ? Un coup d’État.

Des coups de feu entendus non loin du stade

Ce dimanche était réservé à la deuxième journée des éliminatoires zone Afrique pour la Coupe du Monde 2022. Achraf Hakimi du Paris Saint-Germain et le Maroc allaient ainsi affronter la Guinée. Déjà vainqueur de leur premier match, les Lions de l’Atlas espéraient poursuivre sur leur lancée face au Syli national. Mais le défenseur du PSG, Hakimi, et les siens n’ont pas pu disputer la rencontre. En effet, la sélection marocaine s’est retrouvée malgré elle au milieu d’un coup d’État orchestré contre le Président Alpha Condé ce dimanche.

Confinées dans leur hôtel, les deux équipes ont entendu toute la journée des tirs d’armes automatiques peu rassurants et observé beaucoup d’agitation. Les Marocains, hébergés à proximité du palais présidentiel, ont vécu ces évènements de plus près. D’après les renseignements du journal L’Équipe, les autorités marocaines ont très rapidement préparé un avion pour ramener les joueurs et le staff de Vahid Halilhodžić à bon port.

Achraf Hakimi hors de danger envoie un message

Après un trajet de 45 minutes en bus, la délégation marocaine a pu embarquer en fin de soirée dans l’avion qui les attendait à l’aéroport Gbessia Conakry. Elle est arrivée à bon port comme l’a confirmé Achraf Hakimi sur les réseaux sociaux. « Merci à tous pour les messages et le soutien, ça a été une journée très intense, mais Dieu merci nous sommes sains et saufs au Maroc. Bonne nuit, #Alhamdulillah », a écrit le Parisien sur son compte Twitter. Plus de peur que de mal pour le joueur de 22 ans et le Paris Saint-Germain.





Afficher les commentaires