OL : Record pour Islam Slimani avec les Fennecs d’Algérie

Islam Slimani, attaquant de l'OL et des Fennecs. Publié par ALEXIS le 09 octobre 2021 à 13:19

Islam Slimani, attaquant de l’ OL, a établi un nouveau record avec la sélection d’Algérie, vendredi. Grâce à son doublé contre le Niger (6-1), en éliminatoires de la Coupe du monde 2022, zone Afrique, il est devenu le meilleur buteur de l’histoire des Fennecs.

OL : Slimani, meilleur buteur de l'histoire de l'Algérie

Remplaçant avec son club l’ OL, Islam Slimani est un titulaire indiscutable avec l’équipe d’Algérie. Vendredi, il a disputé son 77e match officiel avec les Fennecs d’Algérie. Un match au cours duquel l’avant-centre de 33 ans a réussi un doublé contre la sélection du Niger. Les Algériens ont largement gagné le match de la 3e journée des qualifications pour le Mondial Qatar 2022 et restent leaders de leur groupe (A). Avant la manche retour de la phase de poule, le joueur de l’Olympique Lyonnais est devenu le meilleur buteur des de sa sélection. Il compte désormais 38 buts sous le maillot algérien qu’il défend fièrement depuis mai 2012. Islam Slimani détrône ainsi Abdelhafid Tasfaout (52 ans), auteur de 36 buts entre 1990 et 2002.

Le buteur vise le Mondial Qatar 2022

Le N°20 de l’ OL a réagi à son nouveau record avec les Renards des sables. « C'est une fierté d'être meilleur buteur d'un grand pays comme l'Algérie », a-t-il déclaré après leur éclatante victoire. « Quand je revois ma carrière et ma jeunesse, c'est un rêve. C'est une fierté pour moi, mes parents et ma famille. Il faut croire en ses rêves pour les réaliser. [...] Pour moi, ce n'était pas un objectif absolu d'être meilleur buteur de l'histoire de l'Algérie. Notre objectif maintenant, c'est la Coupe du monde au Qatar. On est là pour essayer d'aller à cette Coupe du Monde, c'est mon objectif et l'objectif de tout le groupe », a-t-il exprimé.

Notons que Islam Slimani a l’occasion d’améliorer ses statistiques dès la semaine prochaine, car l’Algérie affronte encore le Mena du Niger, mardi 12 octobre à Niamey.





Afficher les commentaires