Ligue des Nations : Les Bleus sacrés champions, Benzema savoure

Les Bleus encore portés par Benzema Publié par Ange A. le 10 octobre 2021 à 23:45

La France s’est offerte une nouvelle remontada dimanche contre l’Espagne en finale de la Ligue des Nations. Karim Benzema, élu homme du match, n’a pas caché son émotion au sortir de la nouvelle remontada des Bleus.

La France renverse l’Espagne et remporte la Ligue des Nations

Nouvelle remontada pour l’équipe de France. Après leur come-back réussi contre la Belgique, les Bleus ont cette fois renversé l’Espagne (2-1) pour remporter la Ligue des Nations. Menée au retour des vestiaires, la bande à Hugo Lloris a de nouveau su inverser la tendance. Comme contre les Diables rouges, c’est Karim Benzema qui a sonné la révolte des champions du monde. Passeur décisif pour l’attaquant madrilène (comme contre les Belges), Kylian Mbappé a ensuite réussi son face-à-face pour offrir un nouveau sacre à la troupe de Didier Deschamps. Mikel Oyarzabal avait ouvert le score pour les siens juste après l’heure de jeu (64e). Avec ce succès, les Bleus succèdent au Portugal, vainqueur de l’épreuve en 2019.

Les mots du sauveur Karim Benzema

Karim Benzema de nouveau décisif avec les Bleus

De retour en équipe de France à la faveur de l’Euro 2020, Karim Benzema soulève son premier trophée avec la sélection nationale. Élu homme du match au terme de cette finale épique, l’attaquant du Real Madrid a partagé sa grande fierté. « J’avais vraiment envie de gagner un trophée avec l’équipe de France. Aujourd’hui, c’est fait », a-t-il d’abord glissé au micro de M6. L’attaquant tricolore a également salué le nouvel état d’esprit des siens après avoir concédé l’ouverture du score. « C’était vraiment un match difficile, on a montré une force de caractère. Cette équipe est très forte, on ne lâche jamais rien. Je pense que c’est le signe des grandes équipes : ne pas paniquer, patienter et attendre le bon moment, c’est ce qu’on a fait. On n’a pas baissé les bras jusqu’à la fin du match », a-t-il ensuite déclaré.





Afficher les commentaires