ASSE : RC Strasbourg, Julien Stéphan vole au secours de Puel

Julien Stéphan, coach du RC Strasbourg et Claude Puel de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 18 octobre 2021 à 13:44

L’ ASSE a été étrillé par le RC Strasbourg (5-1), dimanche en Ligue 1. Plus que jamais menacé de limogeage, Claude Puel bénéficie du soutien Julien Stéphan. Ce dernier lui a trouvé une excuse pour la lourde défaite en Alsace.

ASSE : Claude Puel garde espoir

Claude Puel restera-t-il à son poste à l’ ASSE jusqu’à la fin de la saison ? Pas certain, suite à la débâcle contre le RC Strasbourg au Stade de la Meinau, lors de la 10e journée de Ligue 1. Les Verts sont derniers avec 4 points pris en 10 matchs disputés. Ils ont enregistré 6 défaites dont 5 consécutives et 4 matchs nuls. Entraîneur et manager général de l’AS Saint-Étienne, le Castrais pourrait être viré en cas de défaite contre Angers SCO, vendredi prochain, au Stade Geoffroy-Guichard. C'est en tout cas ce qu'a annoncé L'Équipe, ce lundi, vu les résultats catastrophiques des Verts. En attendant, le technicien de 60 ans a espoir que son équipe va s’en sortir. « Il ne faut pas baisser la tête. Il faut toujours y croire, toujours. La saison est longue », a-t-il déclaré à l’issue de la défaite.

Stéphan trouve des circonstances atténuantes à l'équipe de Puel

Soutenant son homologue, Julien Stéphan avoue que le but contre son camp de Zaydou Youssouf (38e), suivi de son expulsion (44e) a été fatal à l’ ASSE. Il trouve ainsi une circonstance atténuante à l’équipe de Claude Puel pour sa cinglante défaite. « Après, il faut bien regarder le match. L’AS Saint-Étienne a réussi à nous poser des difficultés en début de match. On a réussi à le décanter sur coup de pied arrêté (26e). On a réussi à marquer un 2e but ensuite (Youssouf c.s.c.), puis l'exclusion a modifié la donne… » a fait remarquer le coach du RCSA.

Il faut indiquer que Claude Puel n’a d’ailleurs pas manqué de souligner les circonstances de jeu qui ont favorisé la lourde chute des Stéphanois. « Je suis frustré pour mes joueurs. On est bien entrés dans le match […]. Ensuite, c’est le scénario catastrophe qui débute, avec un premier but pour Strasbourg, puis un nouveau but contre notre camp sur lequel on perd notre gardien, mais aussi sur lequel Timothée Kolodziejczak se blesse. Il y a ensuite l’expulsion sévère de Zaydou Youssouf… », a-t-il souligné.





Afficher les commentaires