PSG Mercato : Avant Leipzig, une révélation retentissante tombe !

Mauricio Pochettino, entraîneur du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 03 novembre 2021 à 14:45

Le PSG affronte le RB Leipzig ce soir au Red Bull Arena en Ligue des Champions. Deux clubs liés par une importante révélation mercato.

Mercato PSG : Kylian Mbappé aurait pu signer au RB Leipzig

Le Paris Saint-Germain peut assurer sa qualification pour les huitièmes de finales de la Ligue des Champions, ce mercredi soir, en cas de victoire sur le terrain du RB Leipzig. Très en forme en ce début de saison, Kylian Mbappé (14 matchs et 6 buts toutes compétitions cette saison) sera une nouvelle fois le fer de lance de l’attaque parisienne face aux Allemands.

Mais le quotidien L’Équipe ce mercredi matin que l’international français du PSG aurait bien pu jouer dans l’équipe adverse ce soir. En effet, le journal sportif explique que l’ancien attaquant de l’AS Monaco aurait bien pu quitter la Principauté pour rallier le RB Leipzig en 2015.

Le RB Leipzig confirme le transfert raté de Mbappé

À l’époque en deuxième division allemande, le club du président Oliver Mintzlaff avait totalement bouclé le transfert de Kylian Mbappé avant qu’un détail lié à l’entraîneur ne vienne faire capoter l’affaire. Directeur sportif de l’époque du RB Leipzig, Ralf Rangnick, a confirmé cette info dans les colonnes de L’Équipe.

« L’affaire était quasiment bouclée. Le seul souci, c’est que nous étions à la recherche d’un entraîneur à Leipzig en janvier 2015 et que nous ne savions pas à qui confier durablement ce poste. Wilfrid Mbappé m’a glissé que si je devais moi-même devenir le coach, il me confierait son fils les yeux fermés. Or je ne pouvais pas lui faire cette promesse à ce moment-là. J’ai pris ce poste six mois plus tard et Kylian s’était entre-temps engagé avec Monaco », a expliqué le dirigeant allemand.

Finalement, l’enfant de Bondy a signé son premier contrat pro en faveur de l’AS Monaco avant de rejoindre deux ans plus tard, en août 2017, le Paris SG contre un chèque de 180 millions d’euros.






Afficher les commentaires