Real Madrid : Affaire de la sextape, Karim Benzema connaît sa sentence

L’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, a été reconnu coupable coupable dans le procès de l’affaire de la sextape. Publié par Timothée Jean le 24 novembre 2021 à 11:35

Le verdict de la justice est tombé ! L’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, a été reconnu coupable dans le procès de l’affaire de la sextape.

Real Madrid : Affaire de la sextape, Benzema reconnu coupable

Il était déjà absent le mois dernier lors de l’audience de l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Karim Benzema était une nouvelle fois absent ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Versailles pour des « raisons professionnelles ». L’international français participera à une rencontre importante avec le Real Madrid ce mercredi soir en Moldavie face au Sheriff Tiraspol en Ligue des champions. Le plaignant Mathieu Valbuena était également absent lors de cette comparution.

Et après analyse du dossier, la justice vient de rendre son verdict. Karim Benzema a été reconnu coupable dans cette affaire. Le tribunal a condamné la star du Real Madrid à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende pour « complicité de tentative de chantage » sur son ancien coéquipier Mathieu Valbuena.

Karim Benzema fera appel

C'était l'amende maximale requise lors de la première audience. Mais la peine de prison avec sursis est plus importante que celle requise par le parquet qui réclamait dix mois d’emprisonnement. « Sidérés », les avocats de Karim Benzema ont rapidement fait savoir qu’ils feront appel de cette décision. « Il a été clairement énoncé par le tribunal que Karim Benzema n'était pas au courant des manoeuvres préalables. (...) On est assez sidéré par ce jugement. L’appel s’impose parce que Karim Benzema n’a rien à se reprocher. Il sera innocenté à hauteur de cet appel », a annoncé son avocat Me Cormier sur BFMTV.

Le tribunal a également prononcé des peines contre les quatres autres prévenus dans cette affaire de la sextape. L’ami d’enfance de KB9, Karim Zenati, récidiviste, a écopé d’une peine de 15 mois de prison qui sera aménagée et 3 000 euros d'amende. Houass a été condamné à 18 mois de prison avec sursis. Angot prend deux ans de prison, peine qui sera également aménagée. Quant à Mustapha Zouaoui, considéré comme le « cerveau » de l’affaire, il a été lourdement condamné. Ce dernier a pris deux ans et demi de prison, non aménageable et avec mandat de dépôt, et 3 000 euros d'amende.





Afficher les commentaires