Brest-ASSE : Penalty contesté, un arbitre donne raison à Saint-Étienne

L' ASSE protestant contre la décision de Mikaël Lesage à Brest. Publié par ALEXIS le 03 décembre 2021 à 14:25

L’ ASSE a contesté le penalty accordé à Brest, mercredi. Un ancien arbitre lui a donné raison pour la faute sifflée contre Gourna-Douath.

ASSE : L'explication incompréhensible de Lesage à Gourna-Douath

Claude Puel et ses joueurs ont accusé l’arbitre du match de l' ASSE contre le Stade Brestois d’avoir pris une mauvaise décision pour le penalty accordé au club breton, mercredi, lors de la 16e journée de la Ligue 1, sur une faute de main de Lucas Gourna-Douath (62e). Selon l’AS Saint-Étienne, il y avait eu une grosse poussette de Lucien Agoumé dans le dos du jeune milieu de terrain, qui dans sa chute a touché le ballon avec la main. Selon le joueur de 18 ans des Verts, l'arbitre Mikaël Lesage avait lui-même reconnu qu’il avait été bousculé bien avant, mais paradoxalement, il n’a pas changé sa décision.

« Le joueur brestois me pousse dans le dos. L'arbitre me dit qu'il y a faute, mais que je ne n’ai pas assez montré qu'il y avait faute. On ne comprend pas. […] Les autres vont le voir et lui disent de checker la VAR et il dit que la VAR ne checke que pour voir s'il n'y avait pas hors-jeu avant », a expliqué Lucas Gourna Douath à l’issue du match perdu.

Derrien : « C'est incontestable, l’arbitre doit siffler la poussette »

Deux jours après les contestations de l’ ASSE, Bruno Derrien, ancien arbitre international, a donné raison aux Stéphanois. Il confirme une faute effective de Lucien Agoumé sur le N°6 des Verts. Il est aussi surpris et ne comprend pas pourquoi Mikaël Lesage a maintenu sa première décision. « Il (Gourna) est poussé dans le dos. Dans sa chute, il touche le ballon de la main. Cela est incontestable, mais l’arbitre doit siffler la poussette », a-t-il indiqué dans Le Progrès.

« Je cherche à comprendre. Je n’ai pas d’explication, je ne sais pas quoi vous dire. C’est incompréhensible. À mon époque, on pouvait trouver des circonstances atténuantes, car nous n’avions pas toutes ces bouées de sauvetage (VAR, ndlr). Là, ils ont les images devant les yeux… », a déploré Bruno Derrien. Pour rappel, c’est sur le penalty transformé par Romain Faivre que l’ ASSE s’est incliné devant le Stade Brestois à Francis-Le Blé (1-0).






Afficher les commentaires