Barça Mercato : Laporta scelle l'avenir de Frenkie de Jong !

Frenkie de Jong pourrait rester au Barça. Publié par Thomas G. le 29 juillet 2022 à 21:41

Barça Mercato : Renforcé avec l'arrivée de Jules Koundé, le FC Barcelone est fixé pour l'avenir de Frenkie de Jong après la sortie du président Laporta.

Barça Mercato : Joan Laporta s’exprime sur Frenkie de Jong

Le feuilleton de l’été au FC Barcelone continue. Partira ? Ne partira pas ? L’avenir de Frenkie de Jong est toujours en suspens. L’international hollandais veut rester en Catalogne, tandis que son salaire pose un problème aux Blaugranas. La valeur marchande de l’ancien prodige de l’Ajax permettrait également au Barça de réaliser une vente à hauteur de 85 millions d‘euros. Des éléments qui ont poussé les Catalans à mettre en vente Frenkie de Jong. Après le refus du milieu batave de rejoindre Manchester United, la direction catalane souhaitait que le joueur baisse son salaire pour rester.



Le président du Barça, Joan Laporta, s’est exprimé sur sa situation. « Frenkie de Jong est un joueur du Barça. Le club veut qu'il reste et il veut rester. Nous ferons tout notre possible pour qu'il reste et j'espère qu'il fera aussi tout son possible pour rester. » Le président du FC Barcelone met la pression sur Frenkie de Jong avec cette sortie médiatique. La balle est désormais dans le camp du joueur qui va devoir baisser son salaire pour rester. La situation est urgente pour Barcelone qui doit réduire sa masse salariale pour enregistrer de nouvelles recrues.

Barça Mercato : Frenkie de Jong devrait rester à Barcelone

L’international néerlandais devrait poursuivre son idylle cette saison avec le FC Barcelone. Frenkie de Jong pourrait donc accepter une réduction de son salaire. Dans le cas contraire, les dirigeants du Barça ont trouvé une solution qui pourrait convenir à tout le monde. Les Blaugranas seraient disposés à accepter un prêt du milieu hollandais. Cette formule permettrait à Frenkie de Jong de revenir dans un an et au Barça de ne pas payer l’intégralité de son salaire. Cette solution pourrait séduire de grosses écuries européennes comme le Paris Saint-Germain ou Manchester City.