AS Monaco-Stade Rennais : La sévère réaction de Bruno Genesio !

Stade Rennais : Bruno Genesio furieux après le nul contre l'AS Monaco. Publié par Henri le 14 août 2022 à 01:25

AS Monaco-Stade Rennais : Le SRFC a été contraint au point du match nul ce samedi par l'AS Monaco (1-1). Ce résultat a mis mal à l'aise Bruno Genesio.

AS Monaco-Stade Rennais : la frustration de Bruno Genesio

Une semaine après sa défaite inaugurale contre Lorient (0-1) dans le derby de la Bretagne, le Stade Rennais se déplaçait samedi en Principauté pour rencontrer l'AS Monaco. La formation bretonne n'a pas su renverser sa dynamique négative dans un match ou la bande à Bruno Genesio a évolué à 11 contre 10 après l'expulsion de Youssouf Fofana à la 19éme minute.

Et pourtant, les Rouges et Noirs avaient réussi à prendre l'avance dans ce match grâce à Gaëtan Laborde 59éme minute. Alors qu'on pensait les doutes dissipés, le SRFC s'est fait rejoindre au score, la faute à Breel Embolo qui s'est illustré à la 72ème minute profitant d'une erreur de monumentale de Dogan Alemdar, le remplaçaant de Steve Mandanda.La formation bretonne doit se contenter du point du match nul (1-1). Mais comme on pouvait s'y attendre, Bruno Genesio, l'entraîneur du Stade Rennais, a exposé sa frustration à la fin de la rencontre, "peut-être qu'on a encore la tête à la saison dernière" estime Genesio.

« On espérait ramener les trois points, surtout à onze contre dix. Mais en étant lucide et en analysant bien le match, ce n’est pas un score volé de la part de Monaco. Loin de là, parce que je pense que ce sont même eux qui ont eu les meilleures occasions, que ce soit en première mi-temps ou en deuxième. Le résultat reflète plutôt bien le match, même si le scénario fait qu’on est très frustrés et énervés. »a ajouté l'ancien entraîneur de l'OL.

AS Monaco-Stade Rennais : « Je n’aime pas parler des erreurs individuelles »

Par ailleurs, Bruno Genesio n'a pas fustigé les erreurs individuelles de ces joueurs mais estime qu'elles résument la prestation terne et soporiphique de son club. « Je n’aime pas parler des erreurs individuelles, mais c’est surtout une action qui résume notre deuxième mi-temps, faite de mauvais choix, de gestes qui n’étaient pas appropriés offensivement. On est un de plus sur le terrain, on a des hommes libres au milieu de terrain et les trouver beaucoup plus vite que ce qu’on a fait. » a-t-il conclu.

Le SRFC va devoir se remettre dans le sens de la marche pour retrouver des couleurs comme la saison dernière.




Afficher les commentaires