OM Mercato : Nouvelles révélations de Milik sur son départ

Arkadiusz Milik se lâche sur son départ de l'OM Publié par Ange A. le 24 octobre 2022 à 00:19

Prêté avec option d’achat cette saison à la Juventus par l’ OM, Arkadiusz Milik s’est livré sur son départ de Marseille cet été.

OM Mercato : Les vérités d’Arkadiusz Milik sur son départ de Marseille

L’Olympique de Marseille peut espérer un joli chèque l’été prochain grâce à Arkadiusz Milik. L’avant-centre polonais est prêté avec option d’achat à la Juventus de Turin. Il donne d’ailleurs satisfaction à la Vieille Dame, laquelle n’exclut pas de conserver l’ancien buteur olympien. Alors qu’il retrouve des couleurs chez les Bianconeri, le buteur âgé de 28 ans est revenu sur son départ de Marseille dans les colonnes de L’Équipe. Il confie notamment qu’il était épanoui en Provence. Le néo-Turinois ne manque pas d’ailleurs de saluer le travail de Pablo Longoria, le président marseillais.

« J’étais heureux à Marseille, l’équipe s’améliorait à chaque mercato depuis mon arrivée. Tous les six mois nous étions plus forts. Je suis arrivé en janvier, l’été suivant les dirigeants ont pris six ou sept joueurs importants et nous nous sommes qualifiés en Ligue des champions. Ensuite, avec la Ligue des champions, ils ont recruté encore des joueurs de grande qualité. Mais j’ai eu une possibilité et j’ai voulu la saisir. »

Des regrets pour Milik après son départ ?

Arkadiusz Milik prêté avec option à la Juventus de Turin

S’il salue le travail de Pablo Longoria, Arkadiusz Milik refuse de commenter le choix de la direction de Marseille de le céder cet été. La Juventus de Turin dispose d’une option d’achat estimée à 7 millions d’euros. Un chèque dont le club phocéen devrait se contenter dans les mois à venir. L’ancien attaquant de l’ OM garde néanmoins un bon souvenir de son passage en Provence. Il ne cache pas sa fierté d’avoir défendu les couleurs du club provençal. Il regrette juste les choix de Jorge Sampaoli. Le technicien argentin l’alignait souvent seul en pointe. Des choix loin de faire les affaires du Polonais qui estime qu’il ne disposait pas d’assez d’occasions dans ce système.