LOSC Mercato : Un attaquant poussé vers la sortie à Lille ?

Mohamed Bayo vers la sortie au LOSC Publié par Ange A. le 19 novembre 2022 à 03:36

Arrivé au LOSC lors du dernier mercato estival, Mohamed Bayo ne semble plus dans les plans des Dogues. Un départ est envisageable.

Privé de Coupe d’Europe cette saison suite à sa 10e place lors du dernier exercice, le Lille OSC a opéré d’importants changements cet été. Jocelyn Gourvennec a notamment été remercié par le LOSC. Libre depuis son départ de la Roma, le Portugais Paulo Fonseca a rejoint le club nordiste. Lequel a signé une dizaine de renforts lors de la précédente fenêtre des transferts. Les Dogues sont notamment allés piocher du côté de Clermont. En fin de contrat au CF63, Akim Zedadka s’est engagé avec Lille en tant que joueur libre. Le champion de France 2021 a claqué 14 millions d’euros pour le transfert de Mohamed Bayo. Mais cet investissement est loin de profiter au club nordiste, surtout que son avenir semble même déjà compromis à Luchin.

LOSC Mercato : La sortie bientôt indiquée à Mohamed Bayo ?

Mohamed Bayo en échec au LOSC

Mohamed Bayo avait pourtant tout de la bonne pioche en attaque pour compenser le départ de Burak Yilmaz. L’avant-centre guinéen a été l’un des hommes forts de la montée puis du maintien de Clermont dans l’élite ces deux dernières saisons. L’attaquant de 24 ans a claqué 36 buts et délivré 12 offrandes lors des deux dernières campagnes avec le club auvergnat. De quoi taper dans l’œil du Lille OSC alors en quête d’un renfort offensif. À la trêve, Bayo passe pour un flop au LOSC. Il n’a pas inscrit le moindre but en 9 apparitions sous ses nouvelles couleurs. Pire, l’ancien Clermontois n’entre plus dans les plans de jeu de Paulo Fonseca.

Sanctionné par les Dogues pour une virée nocturne à la veille du choc contre le PSG, l’international guinéen (13 sélections/3 buts) a vu son temps de jeu fondre en même que temps que Jonathan David alignait les performances. Titularisé lors des deux premières journées du championnat, Bayo a disputé des mégots lors de ses sept autres apparitions en Ligue 1. De quoi jeter un froid sur son avenir à Lille.