ASSE : Déjà deux absences pour la reprise à Saint-Etienne !

Laurent Batlles, entraîneur de l'ASSE. Publié par Enzo Vidy le 01 décembre 2022 à 12:15

Ce jeudi, Laurent Batlles et l' ASSE sont de retour pour la reprise de l'entraînement et déjà deux absences sont à noter dans les rangs de Saint-Etienne.

Après deux semaines de vacances, les joueurs de l'AS Saint-Etienne sont de retour ce jeudi à l'Etrat pour un entraînement qui se déroulera sans la présence du public. Pour cette reprise, Laurent Batlles a fait appel à la jeunesse avec le jeune défenseur de 19 ans, Beres Owusu, qui a disputé seulement 9 matchs avec la réserve stéphanoise cette saison. Pour le reste, deux absences sont notifiées par EVECT, à savoir le gardien Matthieu Dreyer et le défenseur brésilien Gabriel Silva. Autre information précisée par le média stéphanois, quatre joueurs n'ont pas participé à la séance d'entraînement. En effet, Mathieu Cafaro, Aïmen Moueffek, Antoine Gauthier et Thomas Monconduit ont seulement effectué de la course pour se remettre en jambe progressivement. Annoncé sur le départ ces derniers jours lors du prochain mercato hivernal, le gardien de l' ASSE, Étienne Green était bien présent à l'entraînement.

Matthieu Dreyer, joueur de l'ASSE.

ASSE : L'objectif maintien commence maintenant à Saint-Etienne

Le retour à l'entraînement des joueurs de Laurent Batlles marque le début d'une importante préparation chez les Verts. Dans huit jours seulement, l'AS Saint-Etienne sera opposé au GF38 pour un premier match de préparation, avant d'affronter deux équipes de l'élite du football français, l'AC Ajaccio le 14 décembre et l'ESTAC trois jours plus tard, le 17 décembre.

Le but est clair, Laurent Batlles veut une équipe compétitive pour la reprise du championnat de Ligue 2, le 26 décembre prochain à Annecy, afin de prendre tout de suite les trois points pour rapidement engranger de la confiance. Quatre jours après, les Stéphanois retrouveront Geoffroy-Guichard à l'occasion de la réception du Stade Malherbe Caen qui occupe actuellement la 5e place du classement. Avec quatre longueurs de retard sur le premier non-relégable, les hommes de Laurent Batlles n'auront pas le temps de laisser la machine se mettre en route, et devront rapidement stopper l'hémorragie pour espérer survivre dans le monde professionnel.