Belgique : Coupe du Monde, le sélectionneur Martinez démissionne

Roberto Martinez a démissionné de son poste de sélectionneur de la Belgique. Publié par JEAN-LUC D le 01 décembre 2022 à 20:02

Demi-finaliste en 2018, la Belgique sort de la Coupe du Monde 2022 en phase de groupes. Après cet échec, son sélectionneur Roberto Martinez a démissionné.

Roberto Martinez, le sélectionneur espagnol de la Belgique, a annoncé sa démission après l'élimination des Diables Rouges de la Coupe du Monde au Qatar, ce jeudi. Malgré des occasions en toute fin de match, l’équipe belge, notamment son attaquant Romelu Lukaku, n’a pas réussi à marquer à l’issue d’un match intense et disputé face à la Croatie. À l’issue de la rencontre, le technicien espagnol a rendu son tablier en conférence de presse.

« C'était mon dernier match, je dis au revoir à l'équipe nationale, et c'est plein d'émotion comme vous pouvez l'imaginer », a déclaré Roberto Martinez. Nommé en 2016, l’ancien entraîneur d’Everton arrivait au terme de son contrat le 31 décembre prochain et comprenait une option de prolongation d'une année supplémentaire en cas de qualification en huitièmes de finale du Mondial 2022.

Roberto Martinez rend hommage à la Belgique

Avant de quitter définitivement son poste de sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez a tenu à rendre hommage aux Diables Rouges, non sans exprimer sa fierté pour le travail accompli en six années. « Cela fait six ans que je suis sélectionneur, nous rêvions de jouer une Coupe du monde, nous l'avons fait, et nous avons terminé troisièmes lors de la dernière. J'ai alors choisi de poursuivre l'aventure, et nous avons construit quelque chose d'énorme. Certains pensent qu'il faut gagner un titre pour cela, je ne suis pas d'accord », a expliqué l’ex-milieu de terrain, qui assure que sa décision était déjà prise avant même le début de la Coupe du Monde.

« Nous avons désormais huit joueurs à plus d'une centaine de sélections, plusieurs jeunes ont montré qu'ils avaient un tout autre niveau. Beaucoup de jeunes grandissent grâce à cette génération, je pense à Tielemans ou à Doku. Tout ce que j'ai fait avec cette équipe me rend très fier (…) Mais c'est le moment d'accepter que c'était mon dernier match. Même si nous avions remporté cette Coupe du monde, j'aurais quitté ce poste à la fin du tournoi. J'ai pris cette décision avant le début de la compétition, je regarde toujours le long terme, je crois à des projets et après 2018, j'ai reçu d'autres offres de clubs, mais je suis resté loyal pour honorer mon contrat. Il était temps de partir après ce tournoi majeur », a ajouté Martinez.