Mercato PSG : Un cador de Premier League recalé par Kylian Mbappé

Kylian Mbappé a refusé un club anglais Publié par Ange A. le 20 janvier 2023 à 08:37

Le feuilleton Kylian Mbappé a tenu en haleine la planète football durant de longs mois. Un club anglais a pensé au buteur parisien avant sa prolongation.

Nasser Al-Khelaïfi n’a pas lésiné sur les moyens pour retenir Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain. En fin de contrat au PSG la saison dernière, l’attaquant tricolore était envoyé au Real Madrid. Mais au final il a prolongé jusqu’en 2025 avec le club francilien. Malgré sa prolongation, le feuilleton Mbappé fait encore parler. La presse anglaise est revenue sur l’été agité du numéro 10 des Bleus. Outre le Real Madrid, un autre cador européen était dans les rangs pour signer l’ancien Monégasque. Comme le révèle Mario Cortegana pour The Athletic, Liverpool était intéressé par l’avant-centre du Paris SG. Les Reds étaient notamment en quête d’un remplaçant à Sadio Mané. Le Sénégalais a rejoint le Bayern Munich pour disposer d’un meilleur statut.

Mercato PSG : Liverpool s’est pris un vent de la part de Kylian Mbappé

Mais comme le Real Madrid, Liverpool a été recalé par Kylian Mbappé. Si l’attaquant tricolore est un aficionado du Real, il est loin d’être un amoureux des Reds. Selon les informations du journaliste, le club anglais proposait 195 millions d’euros pour la signature de Mbappé. Mais ils ont été recalés par le joueur en personne selon la source. Le club de la Mersey s’est alors tourné vers Benfica pour recruter Darwin Nunez contre 80 millions. Mais l’avant-centre uruguayen réalise des débuts poussifs avec son nouveau club. Il compte que 10 réalisations et 3 passes en 23 apparitions avec Liverpool.

Quant à Kylian Mbappé, il réalise une nouvelle saison de haut vol avec le Paris SG. Mais son avenir est toujours au cœur des spéculations. Mario Cortegana assure que le Real Madrid n’a pas renoncé à Mbappé. Il confirme même que des discussions existent entre les deux parties, sauf qu’aucune d’elles ne va l’admettre. À croire que ce feuilleton est encore loin d’avoir livré son épilogue.