FC Nantes : Après la polémique, Mostafa Mohamed réagit

Afficher l’index Masquer l’index

Alors que Mostafa Mohamed a refusé de porter le maillot aux couleurs de l’arc-en-ciel face à Toulouse, l’attaquant du FC Nantes a réagi.

FC Nantes-Toulouse : Un avant-match plus que mouvementé au Stadium

Pour ses premiers pas en tant qu’entraîneur d’une équipe professionnelle, Pierre Aristouy ne s’attendait sans doute pas à vivre une journée comme celle de dimanche. Récemment nommé coach du FC Nantes par intérim, l’homme de 43 ans débute son opération maintien par un déplacement difficile à Toulouse où la défaite est interdite pour les Canaris.

Mais avant la rencontre, plusieurs évènements marquants vont avoir lieu. Tout d’abord, à la sortie de l’hôtel des Nantais, une bagarre éclate entre le fils du président, Franck Kita, et Mogi Bayat. Derrière, un colis suspect est détecté au Stadium, dans le parcage nantais, obligeant les organisateurs à décaler le coup d’envoi à 16h30, alors que celui-ci devait avoir lieu à 15h.

À lire FC Nantes : 25M€ de budget mercato cet été

Enfin, dans une journée de Ligue 1 dédiée à la lutte contre l’homophobie, Mostafa Mohamed a fait part de son refus de porter le maillot arc-en-ciel, et a tout simplement décidé de ne pas jouer. Un choix qui s’explique par le fait que la famille du joueur égyptien a subi des pressions avant le match, car ce dernier voulait justement le disputer. Quelques heures après la rencontre qui s’est soldée par un score nul et vierge (0-0), l’attaquant égyptien a décidé de prendre la parole pour expliquer son choix, et éteindre la polémique.

Mostafa Mohamed sort du silence

[tweet id= »1657870651867136001″]

Dans la nuit de dimanche à lundi, via son compte Twitter, Mostafa Mohamed est sorti du silence afin de s’expliquer sur les raisons qui l’ont poussé à prendre la décision de ne pas jouer la rencontre face à Toulouse. « Je respecte toutes les différences. Je respecte toutes les croyances et toutes les convictions. Ce respect s’étend aux autres mais comprend également le respect de mes croyances personnelles. Vu mes racines, ma culture, l’importance de mes convictions et croyances, il n’était pas possible pour moi de participer à cette campagne. »

Pour rappel, l’attaquant égyptien n’est pas le seul à avoir pris cette décision. L’attaquant toulousain, Zakaria Aboukhlal a lui aussi refusé de jouer dimanche après-midi, pour des raisons similaires à celles de Mostafa Mohamed.

À lire FC Nantes : 4 absences confirmées, la compo de Nantes face à Metz


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :