OM : Gennaro Gattuso trouve un premier coupable après Monaco

Battu à Monaco, l’Olympique de Marseille n’a pas montré une copie rassurante avant Brighton. Un défenseur est particulièrement sous le feu des critiques.

OM : Chancel Mbemba ne retrouve plus son niveau d’antan

L’Olympique de Marseille est à nouveau dans une spirale négative. Après sa défaite sur le terrain de l’AS Monaco (3-2), le club phocéen (8ème, 9 pts) s’éloigne du podium de la Ligue 1. La victoire du Stade de Reims contre Lyon (2-0) le relègue même à 3 unités du top 5 après 7 journées. Si la prestation générale est décevante, Gennaro Gattuso a trouvé du positif dans le contenu. « On doit s’améliorer mais l’état d’esprit m’a plu et la façon d’essayer jusqu’au bout de ne pas perdre […]» a notamment commenté l’entraîneur de l’OM auprès de Canal +.

Un constat que partage Jonathan Clauss. Le défenseur de 31 ans estime que « les efforts vont payer ». Cela n’a pas empêché la presse de se montrer très critique envers certains cadres de l’équipe. C’est le cas de Chancel Mbemba, qui a récolté la note de 3,5 chez Foot Mercato. Le média sportif estime que le joueur est en grosse difficulté depuis des semaines, dépassé dernièrement par la vivacité des attaquants monégasques. Ce qui en fait un coupable tout trouvé pour Gennaro Gattuso, même s’il n’est évidemment pas le seul responsable. Si précieux la saison dernière, notamment en Ligue des Champions, il ne retrouve plus son niveau d’antan.

Prochain adversaire de l’OM, Brighton sort d’une grosse humiliation

...

L’Olympique de Marseille peut au moins se satisfaire de plusieurs bonnes nouvelles. La première, c’est que Pablo Longoria est resté à la tête de la présidence. Malgré le conflit avec Rachid Zeroual, leader des South Winners, le dirigeant espagnol a estimé « avoir encore l’énergie » pour remplir ce rôle. La seconde, c’est que Brighton reste sur une humiliation en Premier League.

Prochains adversaires des Phocéens en Ligue Europa, les Seagulls ont été battus 6-1 sur la pelouse d’Aston Villa samedi. Une défaite au goût amer pour Roberto De Zerbi, leur entraîneur : « Nous avons joué un très mauvais match, sans énergie, sans énergie mentale. La plus grande responsabilité est la mienne car je suis entraîneur » a-t-il concédé en conférence de presse, tout en ajoutant que « ce n’était pas le vrai Brighton ». Voilà qui devrait motiver l’OM à faire mieux devant son public jeudi, pour le compte de la 2ème journée de la C3.