Droits TV : Laurent Nicollin détruit Canal+

Les négociations sont au point mort entre la LFP et Canal + pour la diffusion de la Ligue 1. Laurent Nicollin, actuel président du Montpellier Hérault SC, critique fortement le groupe de la chaine cryptée pour le manque de considération envers le championnat français.

Laurent Nicollin pense que Canal + veut mettre la Ligue 1 au plus bas

Alors que la situation des clubs français est loin d’être parfaite, Laurent Nicollin estime que le groupe Canal n’arrange rien pour aider les clubs ayant un revenu un peu plus faible que les autres. De nombreux clubs, dans le cas de Montpellier, ne peuvent pas s’en sortir sans les fonds perçus grâce aux droits TV.

Le président du MHSC s’est d’ailleurs exprimé au journal L’Équipe sur le manque de considération de Canal+ pour les clubs moins populaires.

« Moi, je suis juste le président d’un petit club et du syndicat, mais jamais monsieur Saada ne m’a contacté pour me dire quels reproches il a à nous faire. À un moment donné, il faut se mettre autour d’une table et discuter. C’est en discutant que l’on règle les problèmes« .

Laurent Nicollin estime également que Canal+ ne fait rien pour arranger les choses et attend que le prix de la Ligue 1 baisse considérablement pour acheter les droits. « Apparemment, Canal+ veut tuer le football français. Soit. On prend note. Moi personnellement, je prends note. Si ce n’est pas le tuer, c’est au moins l’affaiblir et lui faire du mal ».

Toutes les solutions sont problématiques

...

La LFP pense qu’elle devra diffuser les matchs sans Canal+. Avec la possibilité de diffuser de manière autonome l’intégralité des matchs du championnat français, plusieurs doutes sont émis en ce qui concerne le prix de l’abonnement ou encore la rentabilité pour les clubs français.

Laurent Nicollin s’est exprimé sur la situation et démontre son soutien en ce qui concerne le choix de la LFP. « Je suis totalement incompétent pour dire si c’est bien ou pas. On nous l’a vendu comme quelque chose de bien. Je fais confiance à la Ligue. Ça m’interloque, mais peut-être que c’est une option à prendre. S’il faut serrer les dents pendant un an ou deux, on serrera les dents.« 

Avec des clubs qui attendent ce revenu pour pouvoir commencer le mercato, la LFP essaye de trouver un acheteur et est prête à baisser le prix d’achat de moitié, puisque Vincent Labrune voulait vendre les droits TV de la Ligue 1 pour un milliard d’euros. Désormais, ce serait autour des 500 millions d’euros que le championnat français pourrait être racheté.