Le directeur général de l’OL annonce des mesures fortes

Laurent Prud’homme, Directeur général de l’OL, a annoncé des sanctions contre les supporters coupables des graves incidents autour du match OM-OL, ainsi que la finale de la coupe de France face au PSG à Lille.

John Textor en discussions avec Laurent Prud’homme

Des sanctions vont tomber à l’OL. Des supporters du club, impliqué dans des altercations et dans d’autres actions violentes et répréhensibles, seront sanctionnés. Ils seront suspendus de stade. C’est l’annonce faite par Laurent Prud’homme, dans l’émission « Complément d’enquête », sur France 2, jeudi.

« Les interdire ? Nous allons le faire. On va faire une interdiction (de stade) commerciale », a-t-il annoncé. « Les interdictions commerciales du club sont des interdictions de 18 mois, qui peuvent être doublées lorsqu’il y a récidive ».

Cependant, le Directeur général de l’OL note que cette sanction a des limites. « Le problème, c’est que c’est complètement inefficace, parce qu’il n’y a pas d’obligation de pointage au commissariat et que nous nous sommes incapables d’aller vérifier l’identité de chacun dans les stades ».

Prud’homme va en guerre contre les ultras de la Mezza Lyon

...

Concernant les ultras du groupe de la Mezza Lyon, Laurent Prud’homme estime que ce ne sont pas des fans du club rhodanien. « Je ne les considère pas comme des supporteurs, je ne les considère même pas comme des ultras. Ce sont des gens qui utilisent le sport, le foot, pour assouvir leur passion pour la violence », a-t-il martelé, dans des propos rapportés par Olympique et Lyonnais.

Le groupe ultra est, en effet, pointé du doigt pour avoir exécuté des saluts nazis et déployé des banderoles haineuses et racistes pendant le match de Ligue 1, entre OM et l’OL au Vélodrome, le 29 octobre dernier. Cette rencontre avait finalement été reportée, en raison de la grosse tension autour. A noter qu’il y a également eu des affrontements à Fresnes-lès-Montauban entre certains supporters lyonnais et parisiens, le 25 mai, avant la finale de la Coupe de France.