Bruno Guimarães, la bonne nouvelle pour le PSG et al-Khelaïfi

Comme à l’accoutumée, le PSG animera le mercato avec Bruno Guimarães. Kylian Mbappé s’étant engagé avec le Real Madrid, Nasser Al-Khelaïfi est obligé de réaliser un gros coup pour montrer à tous que le Paris Saint-Germain attirer toujours du monde et que les Qataris restent de puissants tenants de la bourse dans le foot européen. 

Nasser al-Khelaïfi veut frapper fort : Bruno Guimarães bientôt au PSG

Le PSG n’a jusqu’ici ouvert son mercato qu’avec le portier russe Matvey Safonov. Nasser al-Khelaïfi et son conseiller Luis Campos vont maintenant passer à la vitesse supérieure pour les choses sérieuses, surtout pour combler les postes avancés. C’est pour répondre à ce besoin que Bruno Guimarães de Newcastle United est devenu une cible privilégiée du club de la capitale. Le milieu de terrain des Magpies est certes également convoité par le FC Barcelone et Manchester City, mais face au Paris Saint-Germain, ces deux géants européens vont devoir se surpasser pour atteindre leur objectif.

La bonne nouvelle pour le club parisien est que Newcastle United est dans l’obligation de céder certains joueurs pour se réconcilier avec l’UEFA sur la question du Fair-play financier. C’est donc une opportunité pour le PSG qui a très vite ciblé Bruno Guimarães et qui va devoir s’activer pour le voir débarquer au Parc des Princes dans les semaines à venir.

Et tout dans ce dossier se jouera sur le plan strictement financier. L’acquéreur du Brésilien de 27 ans va devoir offrir les 112 millions d’euros de la clause libératoire. L’ancien joueur de l’OL lui espère retrouver un projet de haut niveau européen. Pour un Nasser al-Khelaïfi qui a déjà déboursé 180 millions d’euros pour prendre Kylian Mbappé à l’AS Monaco ou 222 millions d’euros pour engager Neymar, ce montant ne sera qu’une formalité pour boucler ce dossier.

Mercato : La presse anglaise annonce un coup dur pour Newcastle

...

Des médias anglais font état de la situation difficile dans laquelle se retrouve Newcastle et qui l’oblige à vendre son joueur le plus rentable. Et sur ce dossier, le club anglais ne serait pas fermé à l’idée d’un paiement différé des frais de transfert de Bruno Guimarães sur plusieurs saisons.

Voilà qui lèvera tous les blocages auxquels n’était de toute façon pas soumis le Paris Saint-Germain, contrairement à son rival le FC Barcelone, Manchester City étant lui confronté au refus de Newcastle de renforcer un concurrent direct en Premier League. Luis Enrique, l’entraîneur du PSG, peut faire accélérer ce dossier s’il valide lui aussi complètement le profil du milieu offensif brésilien.