PSG : Une bombe tombe, Al-Khelaïfi sous pression

Nasser Al-Khelaïfi est encore loin d’avoir fini avec ses ennuis dans la gestion du PSG. Déjà en froid avec Kylian Mbappé, le dirigeant qatari voit maintenant l’attaquant français mettre le club en demeure pour 100 millions d’euros de salaires et primes impayés.

PSG : Mbappé force la main à Al-Khelaïfi

Parti du club sous fond de tension, Kylian Mbappé n’en a pas fini avec le PSG et son président Nasser Al-Khelaïfi. Le club triple champion en titre de France doit encore au Bondynois son salaire d’avril et mai ainsi que certaines primes, dont une prime de fidélité. Toujours sous contrat avec l’écurie parisienne, qui sera bientôt son ancien club dès le 1er juillet, le champion du monde 2018 a frappé fort, en prenant une décision radicale.

Mbappé, par l’intermédiaire de ses avocats, veut obliger le PSG à lui verser des salaires et primes impayés d’une valeur onéreuse de 100 millions d’euros, selon les informations de L’Équipe révélées vendredi. Ce qui déclenche un nouveau bras de fer entre l’international français et Al-Khelaïfi, qui en a encore gros sur le cœur contre le capitaine des Bleus. Bien qu’engagé avec les Bleus à l’Euro 2024 et attendu au Real Madrid, où il va entamer sa nouvelle aventure, KM7 n’en a pas fini avec le Paris Saint-Germain.

Cette erreur de Al-Khelaïfi dont Mbappé veut profiter

...

Après plusieurs années de complicité, tout est parti en vrille entre le joueur de 25 ans et le président du Paris Saint-Germain. On se rappelle de cette mise à l’écart de Kylian Mbappé lors de la présaison après qu’il ait annoncé son intention de ne pas prolonger son bail au club. Une situation qui a fini par connaître une fin heureuse avec la réintégration du Français mais après qu’il aurait promis de renoncer à une partie de son salaire, d’une valeur de 55 millions d’euros selon L’Equipe.

C’est justement cet accord verbal qui constituerait la pomme de discorde entre les avocats du PSG et les conseillers de Kylian Mbappé, puisqu’aucun document n’avait été signé pour ratifier ce deal. De plus, il semble que Mbappé et ses avocats considèrent que l’accord ne valait plus rien à partir du moment où son temps de jeu a considérablement diminué lorsque le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi, a appris que Kylian Mbappé partirait en tant qu’agent libre.

Kylian Mbappé et Nasser Al-Khelaïfi
Kylian MBAPPE of Paris Saint Germain (PSG), Nasser AL KHELAIFI president of Paris Saint Germain (PSG), and MARQUINHOS of Paris Saint Germain (PSG) during the Paris Saint Germain Training Session at Camp des Loges on February 14, 2022 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

Mbappé prêt à aller jusqu’au bout

Tout laisse croire que le PSG n’a pas l’intention de donner à Mbappé son dernier salaire pour juin. En réponse, le camp de l’attaquant français a décidé de passer à la vitesse, mettant en demeure le club francilien auprès de la LFP. Ils se sont notamment appuyés sur l’article 259 de la charte de la Ligue qui précise que « les salaires doivent être versés par les clubs aux joueurs sous contrat au plus tard le dernier jour de chaque mois, dans les conditions de droit commun ».

L’Equipe indique que Kylian Mbappé n’a pas l’intention de renoncer au salaire qui lui est dû par le PSG. Les champions de Ligue 1 ont jusqu’au 30 juin pour régler leurs comptes. Un porte-parole a ajouté que « des négociations sont en cours » avec les avocats du Bondynois.