Mercato Stade Rennais : Enzo Le Fée, une nouvelle offre arrive

Le feuilleton Enzo Le Fée à l’AS Roma est encore loin d’être terminé. Après avoir vu le Stade Rennais rejeté la première offre du club italien, les Giallorossi se préparent à faire une nouvelle offre pour le milieu de terrain. 

Mercato : Le grand non du Stade Rennais pour Enzo Le Fée

A Rennes, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’ils sont conscients qu’ils peuvent perdre Enzo Le Fée cet été. S’il y a un club qui montre le plus d’intérêt pour le milieu de terrain, c’est bien l’AS Roma. Le club italien veut ouvrir une nouvelle ère et après avoir renouvelé Daniele De Rossi sur le banc, il vise désormais à redynamiser l’effectif en vue de la saison prochaine. A commencer par le milieu de terrain, où a été identifié le profil d’Enzo Le Fée. 

Désireuse d’attirer le Français, la Roma est passée à l’offensive avec une première offre évaluée à 15 millions d’euros sur la table du Stade Rennais. Mais les Bretons n’ont aucun intérêt à vendre et surtout ils jugent l’offre reçue de la Roma trop faible et l’a rejetée. 

En effet, Rennes valorise Enzo Le Fée au moins à 20 millions d’euros, soit l’équivalent de la somme dépensée pour le racheter à Lorient. Le joueur de 24 ans, quant à lui, reste sur sa position et insiste pour que son transfert vers la capitale italienne se fasse cet été. Il va falloir œuvrer pour une négociation qui ne s’annonce pas si simple.

La Roma prépare une nouvelle offre pour Enzo Le Fée

...

En Italie, les dirigeants romains sont convaincus du talent du milieu de terrain et sont prêts à faire le nécessaire pour l’avoir dès cet été. Gianluca Di Marzio révèle d’ailleurs que les négociations avec Rennes se poursuivent et le sentiment est qu’elles pourraient aboutir, les Giallorossi se préparant à offrir à De Rossi une signature talentueuse et de qualité. 

En ce sens, Florent Ghisolfi mettra sur la table 18 à 19 millions d’euros, bonus compris. Et s’il le faut, il atteindra même 20 millions d’euros, en demandant un différé de paiement selon le Corriere dello Sport. Le club français se trouvera alors à la croisée des chemins : accepter l’offre de la Roma ou retenir de force le milieu de terrain, tout en sachant qu’il n’y a pas d’autres clubs intéressés.