ASSE - Brest (1-1) : Un gros regret exprimé par Ghislain Printant

Ghislain Printant, coach de l' ASSE.

L’ ASSE a été tenue en échec par le Stade Brestois (1-1), lors de son premier match devant son public au stade Geoffroy-Guichard, dimanche. Un match nul qui a laissé un énorme regret à Ghislain Printant.

Ghislain Printant (ASSE), « c’est une déception de ne pas avoir gagné devant notre public ».

L’ ASSE a reçu le Stade Brestois, dimanche après-midi, lors de la 2e journée de Ligue 1. C’était le premier match de l’équipe de Ghislain Printant devant ses supporters, puisque les Verts avaient remporté leur match de la première journée du championnat contre le Dijon FCO, à l’extérieur (2-1).

Mais face au promu dans l’élite, Loïc Perrin et ses coéquipiers ont calé. Menés sur leur terrain, juste avant la pause (0-1, 45e+1), les Stéphanois ont dû puiser dans leurs ressources afin de recoller au score (1-1, 83e), grâce à une réalisation de Denis Bouanga. Une réaction tardive, mais appréciée quand même par l’entraineur de l’ ASSE.

« Denis a été à l’image de l’équipe. Il a eu l’occasion d’égaliser plus tôt, mais il a eu la hargne pour égaliser sur l’occasion qui a suivi. J’ai bien aimé la réaction de l’équipe en seconde période », a noté Ghislain Printant.

En effet, le nouvel entraineur souhaitait enchainer avec une victoire à domicile après celle de Dijon, mais son équipe n’en a pas été capable. De quoi lui laisser un gros regret, en ce début de saison.

« C’est une déception de ne pas avoir gagné parce qu’on avait l’intention de prendre les trois points devant notre public. Si on avait égalisé plus tôt, je pense qu’on aurait eu le temps de l’emporter », a regretté le technicien des Verts.

« La sortie (sur blessure) de Jean-Eudes Aholou (40e) a peut-être déréglé la machine et Brest a profité de ce trou d’air pour ouvrir le score. C’est dommage, car en première période, notre pressing haut les avait empêchés de sortir de leur camp.

Il nous manquait seulement un peu de justesse technique sur les dernières passes pour trouver le joueur qui pouvait finir. En seconde période, l’équipe est repartie sur des bases plus justes. On a mis le pied sur le ballon.

Les joueurs se découvrent au fur et à mesure et c’est au fil des entraînements et des matchs que notre secteur offensif s’améliorera. Mais, j’ai vu des enchaînements et du jeu à deux ou à trois.

On a eu deux situations qui auraient dû nous permettre d’ouvrir le score. Ça nous aurait fait du bien, parce qu’on avait la maîtrise », a expliqué Ghislain Printant pour finir.

Au terme de la 2e journée du championnat, l’ ASSE pointe à la 6e place avec 4 points, en attendant le difficile déplacement à Lille, le mercredi 28 août prochain.