OL Mercato : Comment Arsenal s'est loupé avec Aouar

Houssem Aouar est finalement resté à l'OL malgré l'offensive d'Arsenal Publié le 13 octobre 2020 à 14:40

Le mercato de l'OL a été notamment animé par Houssem Aouar. La pépite lyonnaise a longtemps été annoncée sur le départ mais reste bien un joueur de Lyon. Pourtant, Arsenal s'était positionné très tôt sur le néo-international et semblait bien parti pour conclure l'affaire et s'offrir un joli nom pour son mercato.

L'OL voulait plus d'argent

Tout semblait pourtant parti sur de bons rails. Arsenal et l'OL étaient bien engagés pour signer l'un des deals les plus intéressants de cet étrange mercato estival que la crise sanitaire liée au Covid-19 est venue chambouler. Houssem Aouar s'était en effet rapproché du staff londonien. L'entraîneur d'Arsenal Mikel Arteta s'était entretenu avec le milieu de terrain de l'OL, en lui présentant le projet sportif des Gunners. L'international, qui a fêté sa première titularisation en équipe de France contre l'Ukraine (7-1), avait accueilli positivement le discours du coach et le projet qui lui avait été présenté. Mais c'est quand le directeur sportif d'Arsenal a pris les choses en main que l'affaire a tourné court.

Aouar et l'OL doutent de la volonté d'Arsenal

Après ces premiers échanges constructifs entre Arteta et Aouar, Edu, le directeur sportif d'Arsenal, a voulu jouer la montre. L'OL voulait récupérer 40 millions d'euros pour sa pépite, mais l'offre des Gunners n'était que de 34 millions, assortis de 3 millions supplémentaires en bonus divers, loin du compte pour Jean-Michel Aulas, le président lyonnais. Selon France Football, Edu a expliqué à l'OL et au clan Aouar avoir besoin de temps pour présenter le projet aux propriétaires américains d'Arsenal. Le temps passant, il aurait alors fini par avouer ne pas avoir contacté ses patrons pour des raisons étranges de décalages horaires. Ces excuses ont semé le doute dans l'entourage d'Aouar et l'OL n'avait, de son côté, aucunement l'intention d'engager des négociations si l'offre n'atteignait pas le montant demandé. À 15 jours de la fin du mercato, Aouar et Lyon ont reçu une fin de non-recevoir, mettant un terme définitif à ce feuilleton et ouvrant la porte à d'autres clubs.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp