PSG : Tensions, le vestiaire fait bloc derrière Thomas Tuchel

PSG : le vestiaire mobilisé derrière Thomas Tuchel. Publié le 09 novembre 2020 à 09:00

Thomas Tuchel ne fait plus l’unanimité au sein du PSG. Dans la tourmente, l’entraîneur du Paris Saint-Germain peut toutefois compter sur ses joueurs.

PSG : Thomas Tuchel désormais sur un siège éjectable

Recruté pour remporter la Ligue des champions avec le PSG, Thomas Tuchel n’y est pas encore parvenu. Si le technicien allemand avait acquis un certain crédit auprès de ses dirigeants pour avoir atteint la finale de la dernière édition de la compétition, ce crédit s’est sérieusement réduit depuis la reprise de la Ligue 1. En effet, le Paris Saint-Germain est certes leader du championnat. Mais le début poussif, marqué par deux défaites (contre l’OM et le RC Lens) a laissé un goût amer à Leonardo, qu’on sait disposé à remplacer l’ancien tacticien du Borussia Dortmund.

De plus, ce dernier semble donner volontairement de bonnes raisons au directeur sportif de pousser à son licenciement, en opérant des choix tactiques difficilement compréhensibles, comme d’intervertir les rôles entre Marquinhos et Danilo Pereira. Des choix tactiques que les joueurs eux-mêmes ont du mal à comprendre. Enfin, Thomas Tuchel ne semble pas du tout vouloir apaiser ses relations avec Leonardo. Interrogé sur la possibilité de se réconcilier avec le Brésilien après la victoire contre le Stade Rennais, le patron du banc du PSG a carrément botté en touche. Pour toutes ces raisons, les conditions d’un départ de Thomas Tuche semblent désormais réunies.

Le coach soutenu par Ander Herrera

Mais Thomas Tuchel est encore loin d’être le pestiféré que tout le monde condamnerait au PSG. Le stratège allemand aurait encore le soutien sans faille de ses joueurs. C’est notamment le cas d’Ander Herrera. Interrogé par Canal+, le milieu de terrain a d’abord rappelé qu’il a joué « 11 ou 12 saisons en tant que professionnel » et a assuré qu’il n’a « jamais connu d’équipe qui n’était pas avec son coach ». Pour Ander Herrera, le vestiaire est mobilité derrière le coach sans se préoccuper des à-côtés. « Pas de problème, on ne parle pas des choses qui se disent à l’extérieur », a déclaré le joueur espagnol.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp