LOSC : L'attitude des Lillois critiquée face au Stade brestois

Le LOSC s'est incliné malgré un doublé de Burak Yilmaz. Publié le 09 novembre 2020 à 13:00

Le LOSC a connu sa toute première défaite de la saison sur la pelouse du Stade brestois (2-3), à l'occasion de la 10e journée de Ligue 1. Menés rapidement de trois buts, les joueurs de Christophe Galtier ont réagi, mais sont tombés face à de valeureux Brestois qui n'ont rien lâché jusqu'au bout.

Première défaite pour le LOSC à Brest

Le LOSC est toujours deuxième de Ligue 1, mais il a lâché du lest face au PSG. Les joueurs de Christophe Galtier ont en effet connu leur première défaite de la saison, toutes compétitions confondues, sur la pelouse du Stade brestois. L'entraîneur finistérien, Olivier Dall'Oglio, avait parlé des Lillois comme d'un candidat au titre avant match et il leur a joué un bien mauvais tour. Les Brestois menaient 3-0 dès la 41e minute avant que les Nordistes reviennent dans le match grâce un doublé de Burak Yilmaz. Insuffisant cependant, pour recoller au score. Christophe Galtier, l'entraîneur du LOSC, a assumé la défaite : " C'est évidemment une grosse déception. Brest mérite sa victoire. Quand il y a un tel contraste entre la première et la seconde période, il n'y a qu'un responsable, c'est moi, c'est mon choix du 11 de départ qui n'a pas fonctionné du tout."

L'attitude des Lillois pointée du doigt

Cette défaite du LOSC en a étonné plus d'un. Pierre Ménès, le consultant de Canal+, a perçu ce résultat comme "une grosse surprise". Il a reconnu, comme Chistrophe Galtier, que "les Lillois n’y étaient pas du tout en première période, ni physiquement ni mentalement et ils ont encaissé trois buts comme à la parade", par Ronaël Pierre-Gabriel (15'), Romain Perraud (19') et Irvin Cardona (41'). Mais ce qui a surtout étonné le chroniqueur, c'est l'attitude des Dogues sur le terrain. "Je les ai aussi trouvés très nerveux, réclamant systématiquement des mains inexistantes", a-t-il fait remarquer. La fatigue après le déplacement et l'exploit à San Siro, en Ligue Europa contre l'AC Milan (3-0), a sans doute pesé dans les têtes et dans les jambes des Lillois, qui ont réagi, mais trop tard. "Les Brestois ont défendu courageusement et ont mérité leur victoire", a conclu Pierre Ménès. Ils grimpent à la 13e place de Ligue 1, tandis que le LOSC reste dauphin du PSG.





Par Matthieu