Stade Rennais : Eduardo Camavinga évasif sur une prolongation

Stade Rennais : Eduardo Camavinga évasif sur une prolongation. Publié le 18 novembre 2020 à 15:20

Le Stade Rennais reçoit les Girondins de Bordeaux, vendredi (19h) au Roazhon Park, pour le compte de la 11e journée de Ligue 1. Les Rouge et Noir vont pouvoir compter sur le retour d'Eduardo Camavinga, qui a manqué quatre matches toutes compétitions confondues après sa blessure contre Angers SCO (1-2).

Camavinga de retour avec le Stade Rennais

Eduardo Camavinga n'a plus foulé les terrains depuis le 23 octobre et une défaite à domicile du Stade Rennais contre Angers SCO. Victime d'une béquille, le milieu de terrain, qui vient d'avoir 18 ans, a manqué deux matches de Ligue 1, contre le Stade Brestois (2-1) et le PSG (0-3), ainsi que deux autres de Ligue des champions, à Séville (0-1) et Chelsea (0-3). Face à Bordeaux, vendredi soir (19h), les Rouge et Noir vont pouvoir compter sur leur prodige, qui prenait part pour la toute première fois à une conférence de presse. Le jeune Rennais est revenu sur sa blessure, dans des propos rapportés par Onze Mondial. "C'est un mal pour un bien, a commenté Eduardo Camavinga. Cela me permet de me recentrer sur l’essentiel. Les blessures sont des choses qui arrivent. J’ai regardé les matches." Non convoqué par Didier Deschamps, le milieu de terrain a donc tranquillement pu panser sa blessure à Rennes.

Le Rennais flou sur son avenir

Eduardo Camavinga a également abordé son nouveau statut, lui qui a pris une énorme envergure depuis le début de saison, entre la découverte de la Ligue des champions avec le Stade Rennais et du niveau international avec l'équipe de France. "Je sors beaucoup moins, je me cache un peu, a reconnu le joueur du SRFC. Mes parents sont proches de moi. À la moindre bêtise, je vais me faire rappeler à l’ordre. Je ne suis pas quelqu’un qui va prendre la grosse tête." Et sur le terrain, Camavinga voit aussi la différence : "Les adversaires me regardent plus. Les challenges, ça me motive. S’il y a des contacts, il ne faut pas s’énerver."

Une nouveau statut qui attire les convoitises de toute l'Europe, notamment du Real Madrid et de Manchester United. "Je vois, mais je ne vais pas y penser constamment, a expliqué le milieu de terrain quant aux rumeurs. Je sais faire la part des choses. Ça fait plaisir de recevoir des éloges, mais je n’y pense pas constamment." Quant à une éventuelle prolongation, le jeune joueur a déjà fait preuve d'un grand sens de la langue de bois ! "J’ai un contrat jusqu’en 2022. On aura le temps de reparler de tout ça. Prolonger ? On verra. C’est mon club formateur, j’aimerais bien." Et au sujet de savoir quel club l'attire, Eduardo Camavinga botte en touche : "Je ne pourrais pas vous en citer un en particulier." Le Stade Rennais n'a donc aucune inquiétude à se faire pour son prodige, qui a joué ce premier exercice médiatique "à l'expérience".





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp