PSG Mercato : Kylian Mbappé, son avenir lié à Neymar Jr ?

PSG : Une prolongation compliquée pour Kylian Mbappé Publié le 24 novembre 2020 à 06:00

Alors qu’il lui reste encore deux années de contrat, le PSG cherche à prolonger Kylian Mbappé. Mais l’opération traîne depuis de longs mois. Pour Pierre Ménès, seul Neymar Jr est capable de mettre un terme à cette situation.

Prolongation, Kylian Mbappé au rythme de Neymar ?

Au terme de l’exercice en cours, Kylian Mbappé n’aura plus qu’une seule année de contrat avec le Paris Saint-Germain. Dans cette situation, le PSG sera en position de faiblesse face aux puissants concurrents de l’ancien monégasque. C’est donc pour s’éviter cette exposition que le club de la capitale veut prolonger le contrat de Mbappé. Mais comme le souligne Pierre Ménès, l’avenir du natif de Bondy est lié à Neymar Jr. Pour le consultant, l’attaquant de 21 ans ne devrait rempiler qu’une fois que son compatriote auriverde l’aura fait. « La priorité, c’est à celui qui dit oui le premier, donc je pense que ce sera Neymar. Je pense que la prolongation de Neymar peut avoir une influence dans les envies de Mbappe de rester », a fait savoir le consultant de Canal+ sur Pierrot Face Cam.

Gros obstacles pour le départ de Mbappé

Depuis son éclosion sous les couleurs de l’AS Monaco, Kylian Mbappé voit son nom associer au Real Madrid. Les médias espagnols indiquaient que Florentino Pérez allait lancer l’opération Mbappé l’été prochain. Mais comme le note Pierre Ménès, aucun club à l’heure actuelle ne peut s’aligner aux exigences du Paris Saint-Germain. « Si Mbappé veut partir l’année prochaine, même s’il reste un an de contrat, il y en aura au minimum pour 150M€. Qui est capable aujourd’hui de mettre 150M€ sur Mbappé ? Avec le salaire équivalent ! C'est-à-dire l’équivalent du salaire qu’il a au PSG ! Au moment où on se parle, la réponse c’est : personne », a indiqué le journaliste. Ce dernier assure que le Real doit plutôt « trouver les sous pour prolonger Ramos ». Comme pour dire le PSG a de fortes chances de conserver son crack.





Par Ange A.