OM : Le cri de guerre d’Alvaro après la défaite contre Porto

OM : Alvaro Gonzalez déterminé à accrocher la Ligue Europa. Publié le 26 novembre 2020 à 09:10

L’ OM a été battu par le FC Porto (0-2) mercredi soir en Ligue des champions. Cette défaite met fin aux espoirs de qualification au deuxième tour de la compétition pour l’Olympique de Marseille. Mais Alvaro Gonzalez n’a pas encore abandonné son ambition de rester sur la scène européenne.

Fin de la Ligue des champions pour l’ OM

De retour en Ligue des champions après sept ans d’absence, l’ OM n’a pas fait honneur à ses supporters. Hier mercredi, l’Olympique de Marseille s’est incliné face au FC Porto (0-2), à l’occasion de la 4e journée de la phase de poules. Avec quatre défaites, aucun but marqué et neuf buts encaissés, le club olympien est dernier du groupe C et désormais éliminé de la compétition. Pire, avec cette 4e défaite de rang, les Marseillais ont réalisé un triste record. Le club phocéen est désormais l’équipe qui a enchaîné 13 défaites en Ligue des champions nouvelle version. C’était l’abattement tant chez les joueurs que chez André Villas-Boas pour qui « l’ OM a touché le fond ».

Alvaro Gonzalez met le cap sur la Ligue Europa

Comme l’ensemble de ses coéquipiers, Alvaro Gonzalez a passé une soirée difficile face aux Dragons de Sergio Conceiçao. « C’est difficile pour nous, on n’a pas bien joué. On doit accepter la supériorité en face », a déclaré le défenseur central de l’ OM après la rencontre au micro de RMC Sport. Mais le taulier espagnol ne semble pas aussi abattu que son entraîneur. Il rappelle que l’élimination en Ligue des champions n’est pas forcément la fin du parcours européen pour l’écurie olympienne qui peut encore viser la Ligue Europa. « Il nous reste encore deux matchs de Ligue des Champions, on a une chance d’aller en Ligue Europa et on va se battre pour cela », a assuré l’ancien de Villarreal. Pour espérer se qualifier en Ligue Europa, l’ OM doit remporter au moins un des deux matchs qu’il lui reste, à commencer par le réception de l’Olympiakos lors de la prochaine journée. Un objectif pour lequel Alvaro Gonzalez est déjà prêt. « L’Olympiakos, c’est la seule chose qu’il nous reste à penser, pour notre amour propre, pour la fierté, et pour finir sur une bonne note », a lancé le joueur de 30 ans.





Par JOËL