Stade Rennais : Un retour qui va faire du bien au SRFC

Le Stade Rennais a renoué avec la victoire sur le terrain de l’OGC Nice (1-0), après sept défaites et un nul, grâce à un but du revenant M’Baye Niang. Privé de Serhou Guirassy, Julien Stéphan a fait appel au Sénégalais qui lui a rendu de fiers services par le passé, et qui revient en forme après son départ raté au mercato estival.

Un retour providentiel au Stade Rennais

André Villas-Boas a bien compris de qui il allait falloir se méfier, mercredi (21h), au Roazhon Park lors de la 15e journée de Ligue 1. « Le retour de Niang, c’est une surprise, a commenté l’entraîneur de l’OM. C’était plutôt clair que Rennes voulait se débarrasser de lui, mais bon, ils ont trouvé la motivation. C’est un bon joueur, son but va booster sa confiance. C’est toujours le cas contre nous, tout le monde arrive au top. Lui va jouer ce match-là avec des ambitions personnelles, je pense. » M’Baye Niang a en effet donné la victoire au Stade Rennais face à l’OGC Nice, dimanche (1-0), après dix mois sans avoir trouvé le chemin des filets avec les Rouge et Noir.

« Sur le but, je vais au pressing, le défenseur relance mal et M’Baye Niang en profite pour marquer », a raconté Adrien Truffert, aligné un cran plus haut contre l’OGCN. « Cette victoire fait du bien, a de son côté commenté Julien Stéphan, soulagé. On l’attendait depuis un petit moment. C’est mérité, bien construit. Il y a eu de tout dans ce match : de la maîtrise collective, de la solidité défensive, une bonne organisation et un bon état d’esprit général. On est bien évidemment satisfait de la performance et du résultat même si on aurait aimé tuer le match. » Il va maintenant falloir confirmer à domicile contre l’OM, mercredi.

M’Baye Niang, grand artisan du succès à Nice

...

Pour Ouest-France, c’est M’Baye Niang, « l’ancien banni, si important et décisif par le passé avec le SRFC », qui « comme un symbole (…) vient briser cette spirale négative » du Stade Rennais. « Aligné d’entrée contre Séville, l’avant-centre rennais a enchaîné une deuxième titularisation consécutive, écrit le quotidien régional. Peu trouvé en début de match, relativement esseulé et bien pris par les trois centraux niçois, il a cependant profité d’une bévue niçoise en défense pour ouvrir son compteur but d’une puissance frappe du droit (28’) qui s’est avérée décisive. Maladroit face au but face à Séville mardi, l’international sénégalais, mis au placard en début de saison et réintégré fin novembre à l’occasion du match face à Bordeaux, a vu ses efforts récompensés. »