LOSC : Révélations explosives sur le départ de Gérard Lopez !

LOSC : Révélations explosives sur le départ de Gérard Lopez. Publié le 18 décembre 2020 à 12:45

Le LOSC vit un véritable chamboulement en interne, alors que le départ de Gérard Lopez, l'actuel propriétaire et président, est tout proche, de même que son remplacement par Olivier Létang. Mais selon les informations du très respecté New York Times, le changement à la tête du club lillois n'est pas dû aux raisons que l'on connait...

LOSC : une étrange magouille de Gérard Lopez ?

Alors que le LOSC va connaître un changement de grouvernance, avec le départ de Gérard Lopez, le New York Times a fait des révélations explosives sur les véritables raisons d'arrivée d'un nouveau président et fonds d'investissement. C'est le spécialiste de l'économie du football, Pierre Rondeau, qui a expliqué l'affaire sur Twitter. "On annonce des difficultés financières, des contraintes imposées par le créancier Elliott, fonds d’investissement américain, des conséquences du Covid-19 et de la crise économique (pour justifier les changements, ndlr), écrit Pierre Rondeau. Seulement, d’après Tariq Panja du New York Times, il s’agirait plutôt des conséquences d'une « technique financière » permettant de contourner le profit du trading. Selon Panja, Lopez a probablement généré des bénéfices pour son propre profit. Le modèle aurait fonctionné pour lui mais pas pour le club. « Lille ne connaît pas de difficultés financières à cause d'un problème structurel. Ils ont du mal parce que le propriétaire a trouvé un moyen de profiter du trading tout en maintenant la dette de l'équipe. Le profit des joueurs n'a pas servi à rembourser la dette », mais a servi le propre intérêt de Lopez."

Le LOSC dans de beaux draps

Des informations détonnantes qui pourraient rapidement créer une polémique dans le Nord. "Ce dernier (Gérard Lopez, ndlr) aurait souscrit un prêt de 140 millions d'euros auprès d’Elliott, en hypothéquant les actifs du club et en étant prête-nom via sa société luxembourgeoise, précise Pierre Rondeau. Les intérêts générés par les ventes des joueurs auraient ensuite servi à soutenir non pas la comptabilité du LOSC mais la société de Lopez... Le LOSC serait devenu, en quelque sorte, « un centre d'opération de négoce en matières premières ». Et maintenant que les difficultés financières s'accumulent, Lopez se serait débarrasser du club pour éviter de devoir compenser les pertes de sa poche..." La situation du club lillois semble encore plus préoccupante que prévue...





Par Matthieu