OGC Nice : Le Gym répond sèchement à Antonetti pour Cardinale

Frédéric Antonetti, coach du FC Metz, a reçu la réplique de l'OGC Nice. Publié le 12 janvier 2021 à 23:30

L'OGC Nice a répliqué aux injures de Frédéric Antonetti, coach du FC Metz, à l’encontre de Yoan Cardinale, dans un long communiqué publié sur son site internet, ce mardi.

L'OGC Nice attendait les excuses de Frédéric Antonetti

L'OGC Nice en veut à Frédéric Antonetti pour avoir proféré des insultes au gardien de but Yoan Cardinale. Dans son communiqué, le club azuréen condamne des « vociférations insultantes » de l’entraîneur du FC Metz envers le portier remplaçant des Aiglons, lors de la confrontation de la 19e journée de Ligue 1. Le Gym espérait des excuses du technicien corse après les tensions autour du match disputé au stade Saint-Symphorien, samedi dernier. Mais elles ne sont pas arrivées. D’où sa réplique !

« Nous pensions qu’après avoir perdu la raison dans la tension d’un match alors mal embarqué pour son équipe, Frédéric Antonetti la retrouverait, après coup, reconnaîtrait son erreur d’appréciation et ferait amende honorable vis-à-vis d’un enfant du Gym. Et par extension vis-à-vis d’un club et d’un public qui ne lui ont toujours témoigné que soutien et affection. Nous avons laissé le temps nécessaire, et l’eau couler sous les ponts. Mais rien n’est venu. Aux vociférations insultantes de samedi soir a succédé un silence tout aussi indigne », a regretté l'OGC Nice.

Le Gym dénonce « un mépris » de la part d'Antonetti

Frédéric Antonetti a dirigé le club des Alpes-Maritimes entre 2005-2009. C’est la raison pour laquelle, la direction du club ne tolère pas les insultes à Yoan Cardinale, un enfant de la maison. « Le mépris que cette énième sortie de route à l’adresse d’un membre de la famille rouge et noir traduit ne nous arrache pas le moindre sourire. Même si avec le temps et la répétition des dérapages, elle ne nous étonne tristement plus. [...] Voir s’inscrire dans la durée un gardien amoureux du club qui l’aura formé et vu défendre brillamment ses couleurs au sommet de la Ligue 1 est au contraire un motif de fierté », a expliqué le Gym, avant de tacler Frédéric Antonetti. « Aussi, si la place de Yoan est ''en tribune'', quelle est celle exactement d’un éducateur qui s’oublie de la sorte devant la France entière depuis des années ? En DH ? »

La décision qui a déclenché la colère du coach du FC Metz

Le patron du staff technique des Messins s’en était pris à Yoan Cardinale à cause de la décision arbitrale sur le penalty accordé à l'OGC Nice. Frédéric Antonetti, lui, contestait la la décision de Johan Hamel, qui a permis aux Niçois d'ouvrir le score par Amine Gouiri (1-0,18e). « Explique-moi ce que tu as vu de là. Eh ferme-là ! Espèce de bidon », a balancé l’entraîneur de 59 ans, dans des propos rapportés par RMC. « Putain… Qu’est-ce que tu as vu toi (à nouveau en direction de Cardinale) ? Va dans le kop sud, c’est ta place. Espèce de cloche. T’es la risée de la France ! Va t’acheter un cerveau... », avait « vociféré » Frédéric Antonetti.





Par ALEXIS