PSG : Pochettino soutient Mbappé et se méfie d'Angers SCO

PSG : Pochettino soutient Mbappé et se méfie d'Angers SCO Publié le 15 janvier 2021 à 16:15

Le PSG, paré de son tout dernier titre, le Trophée des champions, le dixième, a décroché mercredi face à l'OM à Lens, va se déplacer sur la pelouse d'Angers SCO, samedi (21h). Un match à ne pas prendre à la légère pour le Paris Saint-Germain, qui veut retrouver la première place de Ligue 1, mais affrontera les hommes de Stéphane Moulin qui ont fait tomber le LOSC pour la reprise de la Ligue 1.

Pochettino ne s'inquiète pas pour Mbappé

Avant tout, Mauricio Pochettino a voulu se montrer rassurant sur les performances de Kylian Mbappé, plutôt décevant en ce début d'année et qui n'a pas brillé lors des trois premiers matches du coach argentin, malgré des rencontres pleines. "Nous sommes très content avec le rendement de Kylian Mbappé, a estimé Pochettino. C'est un joueur très important pour nous. Comme toujours, nous cherchons toujours l'amélioration, mais je suis content de son investissement. Il a joué 90 lors des trois derniers matches, c'est bien la preuve que je suis satisfait de son jeu." L'ancien coach de Tottenham sait "qu'il y a beaucoup d'attente avec lui", mais il ne souhaite pas mettre de pression sur son n°7, actuellement très décrié.

Quant au mercato du PSG, Mauricio Pochettino a joué la carte de la langue de bois. "La vérité, c'est que nous n'avons pas le temps, a reconnu l'ancien capitaine du PSG. Cela fait deux semaines que nous sommes là et nous ne dormons que très peu. C'est Leonardo qui est en charge du mercato et il vous communiquera les informations quand il y en aura à communiquer. Il y a des discussions, mais rien à communiquer à la presse pour le moment." Il faudra donc attendre pour avoir des nouvelles du dossier Julian Draxler notamment, mais aussi quant à Dele Alli, Paulo Dybala ou Sergio Agüero, des pistes évoquées dans la presse ces derniers jours.

Préparer Angers SCO, pas une sinécure pour le PSG

Si Angers SCO n'a plus battu Paris depuis 40 ans, en 1975, le PSG va néanmoins devoir se méfier d'une équipe qui a fait tomber le LOSC en début d'année à Pierre-Mauroy (2-1), mais aussi l'OM ou le Stade Rennais. "Nous sommes très fiers et heureux d'avoir gagné contre l'OM. Maintenant, il faut avancer, être prêt à jouer un match difficile à Angers, a reconnu Mauricio Pochettino. L'équipe est prête, la mentalité et bonne et nous voulons retrouver la tête de la Ligue 1. Le plus important est d'être régulier dans nos performances, d'être constant." À l'inverse du SCO, qui a du mal à enchaîner, comme le prouve sa lourde défaite à Monaco (0-3) après son succès à Lille. Les Angevins ont une carte à jouer : Paris a joué mercredi et, surtout, le PSG n'a pas vraiment le temps de préparer ses matches. "Nous (le staff, ndlr) sommes très fatigués et nous n'avons pas beaucoup de temps pour dormir puisqu'il faut préparer des matches tous les deux jours. Nous avons dormi 3 ou 4 heures par nuit depuis deux semaines, mais nous prenons beaucoup de plaisir ici", a conclu l'entraîneur du PSG, qui sera privé de Thilo Kherer, Colin Dagba et Rafinha du côté du Stade Raymond-Kopa.





Par Matthieu