Stade Rennais : Bizeul est prêt mais n'aime pas l'intérim

Stade Rennais : Bizeul est prêt mais n'aime pas l'intérim Publié par Matthieu le 01 mars 2021 à 17:30

La démission de Julien Stéphan a été une véritable surprise au Stade Rennais, qui ne s'attendait à devoir se mettre en quête d'un nouvel entraîneur. Les Rouge et Noir, qui restent sur trois défaites consécutives, n'ont pas vraiment le temps de cogiter sur le départ de leur coach. Dès mercredi (19h), ils seront sur la pelouse du Groupama Stadium pour y défier l'Olympique Lyonnais, troisième de Ligue 1 et revanchard après avoir laissé passer le PSG devant eux le week-end dernier. C'est Philippe Bizeul, adjoint de Julien Stéphan, qui assurera l'interim sur le banc de Rennes jusqu'à la nomination d'un nouveau technicien.

Philippe Bizeul prend les rênes du SRFC

Philippe Bizeul prend les rênes du Stade Rennais. Nicolas Holveck et Florian Maurice lui font pleinement confiance pour rebondir dès mercredi, contre l'OL. Ce qu'il pense du départ de Stéphan ? "C'est un sentiment que je souhaite garder, c'est quelque chose d'intime, par respect pour Julien. Sachez que c'est fort en tout cas, a-t-il expliqué en conférence de presse. On a réfléchi rapidement à la séance, les joueurs ont vraiment répondu à nos attentes. C'est un choc mais on a créé les conditions pour qu'il soit bénéfique. On a créé les conditions pour qu'on passe tout de suite au football et qu'on ne pense pas aux choses négatives."

Mais le technicien de 50 ans ne prend pas vraiment ce rôle d'intérimaire avec plaisir : "Je l'ai fait à Tours et deux fois au Havre et ce n'est pas agréable. Je ne suis pas venu au Stade Rennais, un club qui m'est cher, pour faire cela. J'adhérais à tout ce qui était demandé par Julien. Il faut créer par des petites choses pour que les joueurs s'expriment au mieux. Ce ne seront pas des changements radicaux, puisque j'étais totalement dans le projet. On va essayer de voir différentes associations entre joueurs. Mon avenir ? Je n'ai pas réfléchi à ça, je pense à Lyon en ôtant l'affect puisque j'étais à Lyon l'année dernière. L'esprit qui m'anime et de valoriser le travail qui a été fait par un grand technicien. J'ai plus de 500 matchs sur un banc en tant qu'adjoint et j'ai rarement vu un groupe aussi travailleur et avec autant de qualités. Il est simplement dans une période creuse."

Le Stade Rennais prêt à rebondir

Et l'entraîneur du Stade Rennais a confiance en son groupe : "On a vu un groupe dynamique qui avait des choses à se prouver. Aller chercher le négatif pour obtenir du positif, ce n'est pas le bon chemin. Ambitionne-t-on une victoire à Lyon ? Heureusement mais la tâche va être ardue. Je connais la maison, ils vont faire en sorte que le résultat d'hier influe sur le résultat de mercredi. Une absence de leaders ? Non, il y en a. Si je vous donne tous les éléments, Rudi Garcia, qui est très exprimenté, va aller éteindre ces leaders." En janvier, le Stade Rennais avait accueilli l'OL et avait réalisé l'un de ses derniers bons matches avant de s'écrouler en fin de match et concéder le nul (2-2). Une victoire à Lyon, là où Stéphan avait qualifié les Rouge et Noir pour la finale de la Coupe de France 2019, serait un joli clin d'oeil.



Afficher les commentaires