Stade Rennais : Les Rouge et Noir vers un retour à l'anonymat ?

Stade Rennais : Les Rouge et Noir vers un retour à l'anonymat ? Publié par Matthieu le 03 mars 2021 à 11:15

Bruno Génésio au Stade Rennais, c'est une affaire qui roule, à moins d'un dernier retournement de situation. L'ancien entraîneur de l'Olympique Lyonnais devrait prendre très bientôt la succession de Julien Stéphan à la tête des Rouge et Noir. L'entraîneur breton a démissionné ce week-end après une troisième défaite consécutive de Rennes contre l'OGC Nice, faisant pointer l'équipe à la neuvième place de la Ligue 1. Mais Julien Stéphan, qui avait reçu les commentaires déplacés de Pierre Ménès et Daniel Riolo à son départ, n'est pas le seul à subir les quolibets, notamment du chroniqueur de RMC, qui ne porte pas le SRFC dans son coeur... en tout cas depuis le départ d'Olivier Létang.

Riolo promet un retour à l'anonymat pour le Stade Rennais

Le Stade Rennais a fait un choix "évident" en optant pour Bruno Génésio, a estimé sur RMC Daniel Riolo. Mais c'est un choix qui va replonger le club breton dans son marasme, a jugé le polémiste. "Génésio à Rennes, c’est tellement évident et tellement simple que c’est trop gros. Bruno Génésio est quelqu’un que j’aime bien humainement pour le peu que j’ai eu affaire à lui. Le Stade Rennais a eu l’occasion de sortir de l’anonymat durant lequel il était plongé pendant des années. Ils vont y retourner… et pour longtemps. Ce choix de Génésio montre qu’il y a un destin pour ce club. Il y a eu une fracture dans ce destin quand Létang est arrivé. Mais au bout du compte, ils vont reprendre leur chemin." Finalement, l'ire de Daniel Riolo à l'encontre de Julien Stéphan aura été provoquée par la dissension entre l'ancien président du Stade Rennais et son désormais ex-entraîneur. Stéphan parti, cette mauvaise foi envers le SRFC continuera, et le nom d'Olivier Létang continuera à être cité par Ménès et Riolo pour parler de la période dorée rennaise, que le club ne doit, selon les deux polémistes, qu'au passage de celui qui est le nouvel homme fort du LOSC depuis cet hiver.

Bruno Génésio n'y changera rien

Pour rappel, Daniel Riolo avait entrepris une campagne de dénigrement à l'encontre de Julien Stéphan depuis un moment, avec un pic d'agressivité ces dernières semaines, alors que le Stade Rennais était en panne de résultats. "Sur Julien Stéphan, je suis un peu emmerdé, avait commenté le chroniqueur radio. Parce que, parfois il ne faut pas changer ses idées et, même moi, il peut m'arriver de céder à la pression populaire et à celle d'un résultat. Je lui ai quand même toujours gardé le surnom très ironique de "génie breton", mais j'ai voulu voir chez lui quelques qualités. Elles se sont vite estompées car sa personnalité a repris le dessus. Sa personnalité, c'est celle de quelqu'un qui se prend pour un autre, avec un boulard surdimensionné, et qui n'est pas le grand tacticien qu'il pense encore être. Car quand on se croit si vite arrivé, et qu'on veut à ce point avoir l'air, souvent au final, on n'a pas l'air de grand-chose. Et lui, non seulement il n'a pas l'air de grand-chose, mais il pourrait avoir l'air d'un mec qui, bientôt, n'aura plus de poste. En vue de la saison prochaine." Des commentaires qui visaient à "déstabiliser le club", selon le président Nicolas Holveck et son ancien entraîneur. On attend maintenant la vague des "je vous l'avais bien dit", du côté de ceux qui trustent l'antenne dans le paysage footballistique français...



Afficher les commentaires