OM Mercato : Eyraud en remet une couche sur Villas-Boas

Jacques-Henri Eyraud, ancien président de l'OM Publié par Ange A. le 06 mars 2021 à 08:30

Ancien président de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud a vidé son sac. L’ancien patron de l’ OM est notamment revenu sur le départ d’André Villas-Boas. L’occasion pour le responsable phocéen de charger le technicien lusitanien.

Jacques-Henri Eyraud s’explique pour Villas-Boas

L’Olympique de Marseille a vécu des dernières semaines assez mouvementées. Entre les attaques de la Commanderie, le départ retentissant d’André Villas-Boas et l’éviction de Jacques-Henri Eyraud au poste de président, le club phocéen a beaucoup fait parler. Désormais membre du conseil de surveillance du club, l’ancien président marseillais est revenu sur le cas d’André Villas-Boas. Il a justifié la mise à pied du technicien portugais au début du mois de février. « Donner sa démission, c’est écrire une lettre à son patron en expliquant que l’on part sans demander quoi que ce soit ; Villas-Boas n’a jamais démissionné […] Je l’ai donc mis à pied parce qu’il a abandonné son poste et que l’on ne peut pas critiquer publiquement ses supérieurs comme il a pu le faire », a-t-il expliqué dans un entretien à So Foot.

OM : Longoria, le nouveau pari de McCourt

McCourt intronise Longoria président de l'OM

Après avoir écarté Jacques-Henri Eyraud, Frank McCourt a propulsé Pablo Longoria président de l’Olympique de Marseille. L’Espagnol était avant sa nomination le directeur du football de l’ OM. Autre décision forte du propriétaire du club provençal, la nomination de Jorge Sampaoli au poste d’entraîneur. L’ancien sélectionneur argentin s’est engagé jusqu’en juin 2023 avec le club phocéen. Pour ses premiers mois, il devra notamment accrocher une place européenne. À 10 journées de la fin du championnat, Marseille, qui compte un match en retard, ne pointe qu’à la 8e place. L’Argentin va prendre place sur le banc du Vélodrome après avoir observé sept jours d’isolement comme le prescrit le nouveau protocole sanitaire. En attendant, Nasser Larguet va continuer d’assurer l’intérim.



Afficher les commentaires