ASSE : la solution de Rocheteau qui aurait pu sauver Saint-Etienne

Dominique Rocheteau, ex-joueur et ancien directeur sportif de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 06 mars 2021 à 12:13

Ancienne gloire et ex-dirigeant de l’ ASSE, Dominique Rocheteau s’est prononcé sur les récurrents changements de clubs des joueurs. Il estime que c’est un mal qui mine le football moderne, l’AS Saint-Étienne y compris.

ASSE : Rocheteau veut des joueurs fidèles

À l’ ASSE comme dans tous les clubs de football professionnels modernes, les joueurs ne s’inscrivent plus dans les projets sur la durée. Ils ne s’attachent pas pour longtemps à une équipe, même pas à leur club formateur. Très souvent, c’est le joueur qui demande à partir, soit pour avoir plus de temps de jeu ailleurs ou pour répondre à des offres financièrement intéressantes. Dans le deuxième cas, c’est le club qui le met sur le marché pour renflouer ses caisses. Ces différentes raisons font qu'il est rare de voir des joueurs porter longtemps le maillot d’un même club.

Dominique Rocheteau estime que la notion de fidélité à un club n’existe plus ou est désormais rare. Or c’est cette valeur qui a selon lui fait la force de l' ASSE par le passé. « C’est sans doute cette notion de fidélité. On voit les joueurs embrasser l’écusson du club après un but, mais ils changent de clubs aussi vite quelques mois plus tard. Il n’y a plus cette notion de fidélité… », a regretté l’ex-directeur sportif de l’ ASSE, dans Le quotidien du sport. Il a ensuite ajouté : « Dans le foot en général, la valeur de solidarité se perd. À l’époque c’est ce qui nous a permis d’avoir des résultats à Saint-Étienne. Aujourd’hui, c’est un peu chacun pour soi ».

Loïc Perrin, le bel exemple de fidélité

Pour finir, Dominique Rocheteau a rappelé le bel exemple Loïc Perrin. « Il a été un des derniers à défendre cette valeur. Pourtant il a été sollicité et il aurait pu partir pour gagner plus d’argent ailleurs, mais il est toujours resté fidèle, au prix de sacrifices financiers. C’est un exemple, mais c’est de plus en plus rare », a-t-il souligné.

À noter que Loïc Perrin (35 ans) est né à Saint-Étienne. Il a été formé à l’ ASSE de 1997 à 2003 avant défendre les couleurs du club ligérien pendant 17 saisons consécutives. D’abord en Ligue 2 lors de l’exercice (2003-2004), puis en Ligue 1 de 2004 jusqu’à août 2020.

Le défenseur central retraité a disputé 469 matchs sous le maillot des Verts. Il a marqué 30 buts et réalisé 15 passes décisives. Il reste l’emblématique capitaine de l'AS Saint-Étienne, le seul club dont il a défendu les couleurs dans sa longue carrière. Quant à Dominique Rocheteau, il a joué à l’ ASSE pendant 9 saisons de suite (1971 à 1980) avant de rejoindre le PSG (1980-1987), puis Toulouse (1987-1989).



Afficher les commentaires