OM : Un tel marasme, du jamais vu à l'Olympique de Marseille ?

OM : Un tel marasme, du jamais vu à l'Olympique de Marseille ? Publié par Matthieu le 10 mars 2021 à 12:45

L'OM reçoit le Stade Rennais pour le premier match de l'ère Jorge Sampaoli. L'Argentin a du pain sur la planche après la défaite humiliante en Coupe de France contre Canet-en-Roussillon, équipe de National 2 (1-2). L'ancien sélectionneur du Chili et de l'Argentine pourrait faire quelques choix tactiques très différent pour bâtir son Olympique de Marseille. Mais il lui faudra procéder à des ajustements, comme son homologue Bruno Genesio, qui vient de prendre les rênes des Rouge et Noir après une autre démission surprise, celle de Julien Stéphan.

Quel OM pour la première de Sampaoli ?

Jorge Sampaoli a déjà une tâche psychologique à accomplir à l'OM. L'Argentin a récupéré un groupe forcément touché par l'élimination contre des amateurs en Coupe de France. "Avec mon staff, on devra convaincre le groupe que le projet est compétitif dans tous les domaines, pour moi le football c’est le jeu avant tout. Certains s’adapteront vite, d’autres auront besoin de plus de temps, et pour d’autres, malheureusement, ce ne sera pas le cas", a expliqué le nouvel entraîneur marseillais en conférence de presse, lors de son intronisation officielle, mardi. "Le système sera lié aux adversaires, mais aussi à la mise en place des atouts dont nous disposons au club. Ce que je veux, c’est mettre les joueurs dans leurs positions différentielles. Je ne crois pas avoir déjà négocié avec le style, c’est impossible." Pour ce match contre le Stade Rennais, mercredi (19h) au Vélodrome, on peut donc s'attendre à quelques surprises.

La composition de l'OM selon L’Equipe : Mandanda – Balerdi, Caleta Car, Gonzalez – Lirola, Kamara, Cuisance, Nagatomo – Thauvin, Payet – Milik

La composition de l'OM selon La Provence : Mandanda – Lirola, Balerdi (ou Caleta Car), Gonzalez, Nagatomo – Kamara, Cuisance – Thauvin, Payet, Luis Henrique – Milik

Des supporters à bout de nerfs

Mais si Jorge Sampaoli demande du temps, les supporters de l'OM, eux, sont à bout de nerfs, comme le prouve le témoignage de René Malleville dans La Provence. "J’ai une honte, mais une honte… Je n’ai pas honte d’être marseillais mais j’ai honte de cette équipe de bras cassés, a lâché l'illustre supporter. On a perdu contre Canet-en-Roussillon. Je pensais avoir tout vu, mais non. En ce moment, je ne me rappelle pas d’avoir déjà été dans un tel marasme. Le match a été un scandale. Les deux qui sauvent tout sont Milik et Alvaro. On a bien vu les limites de Larguet mais il n’avait rien demandé. Je ne veux pas l’accabler. Les joueurs ont été honteux. Vous êtes la honte de Marseille, vous salissez le club. Vous êtes des moins que rien. Avec Sampaoli, je pense que ça va chier et ce n’est pas plus mal"

Afficher les commentaires