OM Mercato : Le coach Sampaoli balaye le mercato estival !

Jorge Sampaoli, le coach de l'OM, est revenu sur le mercato estival. Publié par Timothy le 21 mai 2021 à 17:00

Actuel 5e de Ligue 1, il reste un dernier match à jouer à l'Olympique de Marseille, dimanche soir, contre le FC Metz au Stade Saint-Symphorien. Sauf un retournement de situation, l'OM jouera la Ligue Europa la saison prochaine. L'effectif doit ainsi être repensé pour faire figure de compétiteur sur tous les tableaux. Le mercato estival s'annonce agité à la Canebière, marqué par plusieurs départs.

En coulisses, les dirigeants olympiens planchent pour recruter des joueurs qui répondent aux attentes de Jorge Sampaoli, arrivé sur le banc il y a quelques mois. S'il y a plusieurs jours, le nom de Thiago Almada ressortait, c'est désormais celui de Gerson, milieu de terrain de Flamengo, qui chauffe de plus en plus les esprits. Une réunion s'est même tenue jeudi avec les agents du club.

Mercato OM : Jorge Sampaoli veut recruter partout dans le monde

Ce vendredi, en conférence de presse d'avant-match, Jorge Sampaoli a balayé les rumeurs du mercato. "En ce début de mercato, il y a forcément beaucoup d'intérêts partout. Concernant les joueurs sud-américains, je les connais bien ayant travaillé ces dernières années là-bas. Il y a des intentions sur certains joueurs, mais c'est lié à beaucoup de facteurs différents entre les joueurs qui vont rester et ceux qui vont partir. Et cela n'écarte aucune autre option dans les autres marchés différents. La situation de la pandémie a fait qu'aujourd'hui, on se doit de chercher partout dans le monde les profils nécessaires", a indiqué le technicien de 61 ans.

Jorge Sampaoli n'oublie pas que l'aspect financier reste primordial. Il revient d'ailleurs sur les finances du club en vue du mercato estival qui s'annonce. "Non, je ne participe pas à ces questions-là (sur l'aspect financier). Moi, je n'interviens que sur le profil de joueur recherché pour le système que je veux mettre en place. Sur les questions économiques, je n'ai pas le contrôle ici. Tout ce que j'ai fait, c'est placer des exigences sur trois ou quatre positions. Ma contribution n'est que stratégique, mais je n'ai pas le contrôle sur le reste", a souligné le coach argentin. Avant de conclure : "nous devons être à la hauteur, mais également avoir la capacité économique pour bâtir une équipe compétitive."

Afficher les commentaires