PSG : Le très gros coup de Mauricio Pochettino à Paris

PSG : Le très gros coup de Mauricio Pochettino à Paris Publié par Matthieu le 24 mars 2021 à 15:00

Le PSG a repris la tête de la Ligue 1 le week-end dernier en s'imposant largement (4-2) sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais, et bénéficiant de la défaite surprise du LOSC sur sa pelouse contre Nîmes Olympique. Qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, avec un gros duel qui l'attend contre le Bayern Munich, le Paris Saint-Germain commence déjà à montrer les effets de la touche Mauricio Pochettino. Arrivé depuis quelques mois seulement, l'Argentin réussit à donner un nouvel élan aux champions de France en titre.

Le PSG prend la marque Pochettino

Pour l'ancien entraîneur Guy Lacombe, interviewé par Le Parisien, Mauricio Pochettino a entamé la transformation du PSG, et le match à Lyon en est la preuve. "Je ne pense pas que Lyon a été surpris par Pochettino ou Paris. Verratti en numéro 10, ça fait un moment qu’il le fait. Les Parisiens ont fait un très très bon match. Mais le match qu’on attendait. En revanche, en première mi-temps, on ne peut pas dire que c’était du grand Lyon. Ce qui m’a vraiment marqué c’est l’intensité que les Parisiens ont mise, la qualité du contre-pressing. Je crois que Pochettino est en train de bonifier la qualité de chaque joueur. Il a repositionné un petit peu un schéma clair aux yeux des joueurs."

Une intensité décuplée avec l'Argentin

Guy Lacombe estime que sur le plan athlétique, le PSG n'est plus le même qu'avec Thomas Tuchel, remercié et parti à Chelsea. "Après, je connais quand même la musique et je sais que c’est toujours un peu comme ça, parce que ce qu’ils faisaient avec Thomas Tuchel, ça n’était pas n’importe quoi non plus, a expliqué l'ancien coach du PSG. Mais, effectivement, sur le plan physique, Pochettino fait travailler un peu plus les garçons. Paris a retrouvé du peps. Ça, c’est clair. A l’image de Mbappé. Dimanche, on a vu un Mbappé vraiment en jambes ! C’est du grand Mbappé là ! Quand il est au top, honnêtement Paris a une autre allure. Il avait choisi les hommes par rapport à ce match-là. Ils lui ont donné raison. Mais ça, c’est le rôle du coach et avec la carrière qu’il a faite, on peut lui faire confiance. Peut-être que le prochain match, il va jouer différemment parce qu’il étudie beaucoup l’adversaire. Il sait pertinemment ce qui fera mal. Et c’est vrai que le PSG, quand il est comme ça, il fait mal."



Afficher les commentaires